News & Reviews

Xiaomi a vendu 100 000 exemplaires de sa première voiture électrique en moins de 48 heures

5


Comment expliquer un tel succès ? Xiaomi, une marque qui n’a jamais fait ses preuves dans l’industrie automobile, a réussi l’exploit de vendre plus de 100 000 voitures électriques en moins de 48 heures. La berline électrique est déjà épuisée pour 2024.

La Xiaomi SU7 est déjà sold out pour 2024

Xiaomi a annoncé avoir reçu 88 898 commandes fermes pour sa SU7 dans les 24 heures qui ont suivi le lancement. Aujourd’hui, le carnet de commandes a largement dépassé les 100 000 unités. Toutefois, les capacités de production de l’entreprise ne sont pas illimitées.

Xiaomi fait appel à BAIC (Beijing Automotive Industry Holding Co) pour fabriquer ses premières voitures électriques. La SU7 sera assemblée à Pékin. La production de masse a déjà commencé, mais pas à plein régime. Pour le moment, la capacité de production annuelle de la marque est de 150 000 unités.

Dans un second temps, l’usine chinoise sera en mesure de sortir 300 000 véhicules chaque année. Xiaomi disposera a priori de huit mois de pleine production en 2024, ce qui signifie qu’elle pourra produire environ 100 000 voitures. Si tout se passe comme prévu.


À lire aussi
Témoignage – Magali a choisi le Volvo EX30 pour remplacer son Kia Niro électrique

Depuis son lancement le 28 mars, la Xiaomi SU7 a suscité un engouement assez incroyable. Selon des médias chinois, 10 000 personnes ont visité la concession Xiaomi Auto à Shanghai. Ils sont venus pour apercevoir le modèle, mais aussi pour l’essayer. « Les essais ont été programmés jusqu’à 3 heures du matin le 30 mars », selon le responsable du magasin. Les clients qui ont réservé le véhicule sont prioritaires.

Comment expliquer ce succès ?

L’entreprise de Lei Jun fait donc carton plein. Alors, comment expliquer ce succès immédiat ? On pourrait penser que ce n’est qu’une question de prix. La SU7 est proposée à partir de 215 900 yuans (soit environ 27 500 euros), ce qui est extrêmement intéressant, il faut bien le reconnaître. C’est certainement vrai, mais ce bon rapport qualité-prix est plutôt courant en Chine. La Zeekr 007 est par exemple vendue à partir de 209 900 yuans.

La « vraie » raison du succès n’est pas celle-ci. Contrairement à ses concurrents, Xiaomi jouit déjà de la confiance des utilisateurs en Chine. Et c’est un facteur de réussite essentiel dans le pays. La plupart des citoyens chinois possèdent déjà des produits Xiaomi. L’entreprise a déjà fait ses preuves avec une excellente connectivité entre ses différents appareils. Et c’est là que Xiaomi marque des points !

Il existe actuellement une centaine de constructeurs de véhicules électriques en Chine. La plupart d’entre eux ne survivront pas et disparaîtront au cours des 5 prochaines années. Impossible de revendre un modèle dont la marque a fait faillite. Les consommateurs chinois veulent des garanties. En achetant chez Xiaomi, ils savent que c’est solide et que l’entreprise ne mettra pas la clé sous la porte aussi facilement que certains concurrents.


À lire aussi
Que pense vraiment Donald Trump des voitures électriques ?

Mais ce n’est pas tout. La personnalité de Lei Jun fait aussi la différence. Cet homme, considéré comme un gourou du marketing, a réussi à susciter l’enthousiasme autour de ce nouveau produit. L’événement de lancement avait d’ailleurs des airs de Keynote à la grande époque de Steve Jobs. Le fondateur de Xiaomi apprend vite et n’a pas honte d’admettre que ses concurrents l’ont aidé.

Que vaut cette berline électrique face à ses concurrentes ?

Les journalistes chinois de Dongchedi ont eu l’occasion de tester la Xiaomi SU7 en avant-première. Ils ont comparé ses performances à celles de ses concurrentes : les Tesla Model 3, Nio ET5, BYD Han EV, Zeekr 001 et Xpeng P7. Trois critères ont été retenus : le prix, l’autonomie et la vitesse. La berline électrique de Xiaomi s’en sort très bien. C’est même le modèle qui offre le plus d’autonomie.

Autonomie annoncée en cycle CLTC :

  • Xiaomi SU7 Max : 800 km
  • Tesla Model 3 Highland : 713 km
  • Nio ET5 100 kWh : 640 km
  • BYD Han EV : 610 km
  • Zeekr 001 100 kWh : 656 km
  • Xpeng P7i 610 Max : 610 km

Autonomie réelle lors des tests :

  • Xiaomi SU7 Max : 643 km (79,4 % de la valeur officielle)
  • Tesla Model 3 Highland : 568 km (79,7 % de la valeur officielle)
  • Nio ET5 100 kWh : 455 km (72,6 % de la valeur officielle)
  • BYD Han EV : 405 km (66,4 % de la valeur officielle)
  • Zeekr 001 100 kWh : 407 km (62 % de la valeur officielle)
  • Xpeng P7i 610 Max : 489 km (80,2 % de la valeur officielle)

Performances sur le 0 à 100 km/h :

  • Xiaomi SU7 Max : 3,24 secondes
  • Tesla Model 3 Highland : 4,62 secondes
  • Nio ET5 100 kWh : 3,83 secondes

Performances sur le 0-400 mètres :

  • Xiaomi SU7 Max : 11,17 secondes
  • Tesla Model 3 Highland : 12,77 secondes
  • Nio ET5 100 kWh : 12,37 secondes



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus