News & Reviews

Vous pourrez bientôt payer votre Ferrari en Bitcoin

30


Ferrari annonce son intention d’accepter les paiements en cryptomonnaie pour ses modèles aux USA puis en Europe. Cette décision marque un tournant dans l’industrie automobile de luxe, illustrant l’adaptation de Ferrari aux tendances financières et à la demande croissante de ses clients fortunés pour des méthodes de paiement alternatives.

Bitcoin, ether ou USDC

Alors que la plupart des grandes entreprises ont jusqu’à présent hésité à adopter les cryptomonnaies en raison de leur volatilité et des défis réglementaires, Ferrari a décidé de s’ouvrir à cette nouvelle ère financière. Cette décision intervient après que de quelques constructeurs automobiles, dont Tesla, aient tenté l’aventure cryptographique, marquant ainsi un changement progressif dans l’acceptation des cryptomonnaies dans l’industrie automobile.

Ferrari a choisi d’accepter les paiements en Bitcoin, Ether et USDC grâce à un partenariat avec BitPay. Cette décision a été prise en réponse aux demandes croissantes de la clientèle de Ferrari, dont un nombre croissant d’investisseurs fortunés se tournent vers les cryptomonnaies pour diversifier leurs portefeuilles.

Un processus de paiement transparent et sécurisé

Ferrari assure que les prix de ses voitures ne seront pas modifiés en fonction des fluctuations des cryptomonnaies. Aucun frais supplémentaire ne sera imposé aux clients qui choisissent de payer en Bitcoin, Ether ou USDC. Pour garantir la sécurité des transactions, Ferrari a confié à BitPay le rôle de processeur de paiement. BitPay convertira immédiatement les paiements en cryptomonnaie en monnaie fiduciaire pour protéger à la fois Ferrari et ses concessionnaires des fluctuations de valeur souvent observées dans le monde des cryptomonnaies. Cette approche réduit les risques et offre une expérience d’achat plus sécurisée aux clients.

Bien que Ferrari n’ait pas encore précisé combien de voitures elle prévoit de vendre via les cryptomonnaies, Enrico Galliera, directeur marketing et commercial de Ferrari a souligné que cette initiative visait à connecter la marque à un public plus large. Les investisseurs de cryptomonnaie, jeunes ou traditionnels, auront désormais la possibilité d’acquérir l’une des voitures de leur rêve en utilisant leurs avoirs numériques.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus