News & Reviews

Voilà jusqu’à combien le tarif de la nouvelle Porsche Taycan peut monter sur son configurateur

12


La nouvelle Porsche Taycan

Après avoir été produite à environ 150 000 exemplaires dans toutes ses versions, la Porsche Taycan vient d’être rafraîchie. Désormais proposée à partir de 105 011 euros TTC en entrée de gamme, combien faudrait-il aligner pour obtenir la berline de sport dans sa présentation la plus chère ?

Prix multiplié par deux entre l’entrée et le haut de gamme

En France, les commandes pour la nouvelle mouture de la Porsche Taycan ont été ouvertes mercredi 7 février 2024, avant de pointer le bout de son museau dans les concessions, dès avril prochain. Pour cent cinq mille et quelques euros, l’engin ne donne pas son maximum. L’autonomie est tout de même affichée en cycle mixte WLTP à 592 km.

Pour un couple qui peut s’élever jusqu’à 410 Nm en exploitant le Launch Control, la puissance maximale du moteur est « sagement » de 300 kW (408 ch). Ce qui permet à la berline de 2 165 kg, avant de filer vers sa vitesse maximale de 230 km/h, d’abattre le 0 à 100 km/h en 4,8 secondes. La Taycan peut faire beaucoup mieux, mais c’est plus cher.

La fenêtre se réduit à 3,7 s avec la 4S (à partir de 124 296 euros), 2,7 s en choisissant la Turbo (179 560 euros) et même 2,4 s en préférant la Turbo S (215 207 euros). Là, on a déjà doublé le budget minimum à prévoir, avec une ouverture sur des performances très nettement supérieures. La puissance, elle aussi, a plus que doublée : 700 kW (952 ch). Pareil pour le couple qui passe à 1 110 Nm, toujours en usant du Launch Control. Avec une vitesse de pointe relevée à 260 km/h, l’autonomie combinée s’améliore un peu (634 km).


À lire aussi
Présentation – Porsche Macan électrique 2024 : la nouvelle référence ?

Présentation personnalisée

Sans surcoût, il est possible de recevoir sa Porsche Taycan en rouge, noir, ou différentes teintes de gris et de bleu. Pour vraiment alourdir le prix, laissons de côté les trois propositions « Légendes » à 3 540 euros afin de choisir une peinture personnalisée « à partir d’une gamme de couleurs historiques et spéciales préapprouvées et validées ». Comptez un délai minimum de six mois en sélectionnant cette option à 9 768 euros.

Ce traitement exceptionnel mérite bien d’être souligné par les meilleures jantes Exclusive Manufaktur à 1 152 euros qui imposent automatiquement la personnalisation « Aeroblades en carbone » à 3 600 euros. On en profite pour prendre les pneus « Performance été » à 600 euros. Ça va jurer si je ne prends pas en plus le « Pack SportDesign en Turbonite » (+ 2 520 euros) qui ajoute des incrustations sur les parties sensuelles du véhicule.

La nouvelle Porsche Taycan

Et toutes ces options (+ 3 792 euros) pour les rétroviseurs extérieurs, les poignées des portes, les contours des vitres et le projecteur de porte Led qui affiche le nom de la marque. Un peu de stickers pour rendre unique le modèle (+ 1 176 euros), et n’oublions pas le traitement « Porsche Ceramic Composite Brake » (+ 828 euros) des parties visibles du système de freinage, les phares HD Matrix avec feux de jour à quatre points bleu (+ 474 euros), et le bandeau lumineux rétroéclairé en rouge (+ 456 euros).

Interminable liste pour personnaliser l’intérieur

Voilà que le compteur se rapproche des 250 000 euros en cédant à l’appel du toit panoramique fixe à occultation variable (+ 5 088 euros) et du vitrage insonorisant, thermo-isolant et, à l’arrière, fumé. Je voulais m’arrêter là, mais l’intérieur doit être à la hauteur. Il faut donc absolument la sellerie en cuir avec coutures et bandes centrales en couleur contrastante à 4 680 euros, en configuration 4+1 sièges (+ 480 euros), ventilés et avec fonction de massage à l’avant (+ 1 848 euros).

La nouvelle Porsche Taycan

Du coup, difficile de délaisser le « Pack intérieur aluminium Prisme » facturé seulement 1 200 euros et le chronographe (+ 1 014 euros), mais aussi de résister à mettre du cuir un peu partout, c’est-à-dire sur le tableau de bord (+ 588 euros), la console (+ 1 188 euros) et les garnitures des portes (+ 840 euros). Au bout de quelques bricoles de plus pour traiter les dossiers et appuie-tête des sièges avant et modifier l’apparence des ceintures de sécurité, nous n’en sommes qu’à 262 211 euros.

Arrivé là, autant cocher toutes les options proposées pour modifier le design intérieur de la Porsche Taycan. Ce qui passe par la clé personnalisée, le volant chauffant d’apparence carbone, les poignées de pavillon en cuir, les baguettes de seuil de porte, les tapis de sol sur mesure, la garniture des porte-gobelets, etc. En sortant de cette liste interminable, le configurateur tutoie les 275 000 euros.


À lire aussi
Porsche prépare-t-il un monospace électrique de luxe ?

Plus de 300 000 euros

Passons aux choses sérieuses en ne laissant de côté aucune assistance à la conduite : vision nocturne (+ 2 268 euros), stationnement à distance avec caméra à 360 degrés (+ 1 890 euros), régulateur de vitesse adaptatif (+ 2 646 euros), changement de voie (+ 828 euros), affichage tête haute (+ 1 608 euros). Je m’étonne cependant de ne pas les trouver de série sur un modèle haut de gamme d’un tel prix, alors que ces aides sont parfois disponibles sans surcoût sur des voitures électriques six fois moins chères.

Ionisateur, climatisation quatre zones, fermeture assistée des portières, etc. : Nous voilà à 287 195 euros au bout d’une expérience réellement éprouvante. Ça va plus vite pour inclure les systèmes audio et de communication : écran passager (+ 1 374 euros), Sono Burmester (+ 4 626 euros), module de divertissement pour les places arrière (1 920 + 348 euros).

La nouvelle Porsche Taycan

Dernière option proposée, plutôt très sympa, la livraison de ma Taycan au Porsche Experience Center situé sur le circuit du Mans (+ 2 356 euros). Les 300 000 euros sont en vue, mais pas atteints (298 029 euros).

Porsche veut me faciliter l’acquisition en me proposant une LOA sur 36 mois et 15 000 kilomètres annuels, contre un loyer mensuel de 4 438,25 euros et un premier versement de 59 605,80 euros. Là, j’hésite, forcément. Surtout que je viens maintenant de dépasser les 300 000 euros ! Au bout de l’opération, j’aurai déboursé 352 037,91 euros, me dit-on sur le site Porsche.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus