News & Reviews

Voici l’idée géniale de Tesla améliorant le confort des Model S et X

67


Tesla continue d’implémenter à distance des améliorations sur ses modèles et vient d’augmenter significativement le confort des Model S et Model X en utilisant les données collectées par l’entière flotte.

Dans un tweet, Tesla vient d’expliquer comment, en utilisant les données collectées de façon anonyme par la flotte de ses modèles, il parvient à déterminer l’état de la route dans des zones spécifiques.

Pour faire simple, à la manière de ce que peut déjà faire l’application Waze communiquant à la communauté les nids de poule, quand suffisamment de Tesla détectent une partie de route en mauvais état, ces données sont enregistrées et partagées avec le reste de la flotte. Cela permet ensuite aux Model S et Model X, qui sont livrés de série avec des suspensions pneumatiques adaptatives et qui passeraient au même endroit, de pouvoir automatiquement surélever la voiture pour compenser le bitume dégradé, permettant ainsi une meilleure absorption et préservant le confort des occupants.


À lire aussi
Essai Vidéo – Tesla Model S Plaid : accélérer ou discuter, il faudra choisir !

Cela apporte donc un côté prédictif que l’on sait déjà faire du côté de chez Mercedes avec le E-Active Body Control mais le système allemand repose, lui, sur des caméras qui se chargent de scanner la route et d’apporter des ajustements aux suspensions si nécessaire avant que la voiture ne passe sur une imperfection de la route.

Un travail d’équipe dont tout le monde ne profite pas chez Tesla

Le travail d’équipe de Tesla permet ainsi de se passer d’un équipement coûteux pour arriver à un résultat similaire. On ne peut d’ailleurs au passage que saluer l’abnégation des Model 3 et Model Y puisque, si les deux modèles contribuent à la transmission des données, ils n’en tirent ensuite aucun profit à ce niveau, disposant de suspensions plus conventionnelles.

C’est en tout cas une nouvelle amélioration pour les deux hauts de gamme de Tesla qui prouve une fois de plus que le constructeur américain ne les oublie pas, après l’arrivée de la peinture Rouge Ultra, premier ajout à la palette de ces modèles depuis 7 ans, le retour du volant rond en option et un nouveau toit panoramique plus léger et ainsi qu’un système de freinage amélioré pour les versions Plaid. De quoi prolonger un peu la vie des deux plus anciennes Tesla, la Model S étant sortie en 2012 et le Model X en 2015. On attend maintenant que la marque d’Elon Musk en baisse les tarifs en Europe comme elle l’a fait dernièrement de l’autre côté de l’Atlantique.


À lire aussi
Essai exclusif AP – Nio ES8 : le Tesla Model X chinois





Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus