News & Reviews

VinFast a trouvé un moyen intelligent de réutiliser les vieilles batteries de ses modèles électriques

13


Le Vinfast VF9 mesure 5 118 mm de long sur 2 254 mm de large et 1 696 mm de haut

Le VinFast VF9 mesure 5 118 mm de long sur 2 254 mm de large et 1 696 mm de haut // Photographie : VinFast

VinFast souhaite mettre en place un modèle d’économie circulaire. Le constructeur vietnamien vient d’annoncer la signature d’un partenariat avec le groupe japonais Marubeni pour donner une seconde vie à ses batteries.

Voilà comment VinFast va recycler ses batteries

Que deviennent les batteries des voitures électriques après leur utilisation initiale ? C’est une question que de nombreux consommateurs se posent et certains constructeurs cherchent justement des solutions pour leur offrir une deuxième vie. Si certains misent sur la réparation comme Nissan, d’autres optent plutôt pour s’en débarrasser, mais pas de n’importe quelle manière. C’est le cas de VinFast. Le vietnamien vient de nouer un partenariat avec une entreprise japonaise pour mettre en place un modèle d’économie circulaire.


À lire aussi
Lancement du VinFast VF7 : les commandes sont ouvertes au Vietnam

Le principe est simple : après leur utilisation dans les véhicules électriques, les batteries de VinFast vont être réutilisées dans des systèmes de stockage d’énergie stationnaires. Ce protocole d’accord entre le vietnamien et le japonais vise à démontrer que les batteries destinées aux voitures électriques peuvent « être converties facilement et de manière rentable en batteries stationnaires sans qu’il soit nécessaire de les démonter, de les tester et de les reconditionner ».

Objectif : établir un modèle d’économie circulaire

Le partenariat prévoit que VinFast fournisse les batteries usagées et que le japonais Marubeni se charge des études de faisabilité et du déploiement des systèmes de stockage stationnaires. Au-delà de ce simple accord, les deux entreprises cherchent à établir une coopération sur le long terme pour travailler sur d’autres modèles dans le domaine du recyclage des batteries destinées aux véhicules électriques.

La signature du protocole a eu lieu en présence du Premier ministre vietnamien, M. Pham Minh Chinh, à l’occasion du Forum économique entre le Vietnam et le Japon qui avait lieu du 16 au 18 décembre 2023. Pour M. Pham Nhat Quan Anh, directeur général adjoint de la VinFast Manufacturing Division, « cette signature marque une étape importante dans la stratégie de VinFast visant à établir un modèle d’économie circulaire et à réduire davantage l’empreinte environnementale de ses activités de fabrication ».


À lire aussi
Le constructeur vietnamien VinFast veut frapper fort avec ce petit SUV électrique

Satoru Harada, directeur des opérations chez Marubeni, estime de son côté que l’expérience de son entreprise dans « la mise en œuvre de projets énergétiques à grande échelle à travers la chaîne de valeur mondiale, y compris les technologies de recyclage des batteries, peut permettre de développer des solutions qui contribueront à la construction d’une nouvelle économie circulaire ».



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus