News & Reviews

VIDEO – Saviez-vous que conduire un karting pouvait être effrayant ?

84


Si le karting est normalement une forme de sport auto accessible même aux enfants, sachez qu’il existe des kartings très énervés, capables de battre de nombreuses sportives de plus de 600 chevaux. La preuve en vidéo avec la découverte d’un karting de D1 Superkart.

Le karting est l’une des formes de sport automobile les plus accessibles. Des véhicules simples permettent aux personnes dont le budget est plus modeste d’accéder aux mêmes courses que les pros. Ou presque. Pour les pros qui veulent maximiser les performances de leur kart, il existe des engins capables de vous offrir une grosse dose d’adrénaline. C’est du moins ce que raconte Scott Mansell de la chaîne YouTube Overdrive. Il a voulu savoir à quoi ressemblait la conduite de certains des karts les plus rapides au monde. Lui et son équipe ont donc loué le Rockingham Speedway pour la journée et engagé une équipe de Division 1 Superkart pour les aider à le découvrir.

Mansell, un pilote professionnel qui a conduit des voitures de F1 assez anciennes, et Callum McIntyre, qui a obtenu sa licence de course quelques jours plus tôt seulement, se sont relayés au volant pour voir à quoi cela ressemblait. Et surtout pour voir les différences de ressenti en fonction des niveaux de compétence en pilotage. Mais la réponse est la même pour les deux : c’est effrayant.

Sensations fortes assurées

Bien que le kart ait une puissance relativement modeste de 100 chevaux, il ne pèse que 145 kg sans le pilote. Cela équivaut à un rapport puissance/poids d’environ 700 chevaux par tonne, soit plus que ce qu’une McLaren Senna peut offrir, ou même n’importe quelle GT3 qui parcourt les circuits de nos jours. Et tout cela dans un véhicule qui est plus court qu’un vélo. Autant dire que cela tourne très bien. Avec des pneus froids, les propriétaires du kart ont recommandé de ne même pas toucher l’accélérateur à moins d’être en ligne droite.

Lorsqu’on lui demande si c’est la chose la plus effrayante qu’il ait jamais conduite, Mansell répond : « Ouais. Les voitures de F1 du début des années 80, elles sont assez effrayantes. Mais ça c’est plus effrayant ». Comme les images valent bien plus que des mots… Regardez par vous-même.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus