News & Reviews

Une véritable caverne d’Ali Baba pour les passionnés de véhicules de collection découverte aux Pays-Bas

131


Révélées au grand jour, plus de 230 voitures de collections étaient stockées dans deux hangars et une ancienne église. Une énorme vente aux enchères sera bientôt organisée pour le plus grand bonheur des amoureux de voitures anciennes. Vous risquez de rapidement craquer devant d’aussi belles et rares pièces.

Un Néerlandais du nom d’Ad Palmen est à l’origine de cette incroyable collection. La passion a commencé il y a longtemps avec l’acquisition d’une première voiture. C’était le début d’une belle histoire. Depuis presque 40 ans, ce néerlandais a collectionné 230 voitures. Première question que l’on peut se poser : où est-ce qu’il a bien pu mettre toutes ses voitures ? Stockées dans deux hangars et une ancienne église, les 230 autos étaient à l’abri des regards et personne, même ses voisins, ne soupçonnait leur existence. Malheureusement, sa cachette a fini par être dévoilée au grand jour. Ad Palmen a récemment dû intégrer une maison de repos et toute sa collection de voiture a dû être vendue à la Gallery Aaldering, société spécialisée dans la négociation des anciens véhicules.

Solitaire, ses 230 voitures étaient ses seuls compagnons de vie

Selon les sources néerlandaises, Ad Palmen est un homme très solitaire n’ayant pas eu vraiment de famille. Forcément ses seuls compagnons de vie étaient ses 230 voitures. Aujourd’hui, les véhicules de collections semblent être en bon état mais sont à l’arrêt depuis un très long moment. Monsieur Palmen ne roulait pas avec ses petites merveilles. Désormais stockées à Dordrecht, elles vont être mises aux enchères les 5, 6 et 7 juin prochain.

Vous pourrez alors craquer pour une Ferrari, une Maserati ou encore l’ancienne marque française de sport et de prestige Facel Vega, mais ce n’est pas tout. Vous pourrez aussi trouver des Lancia, Triumph ou MG et bien d’autres encore qui ont toutes en commun le besoin d’amour d’un propriétaire précautionneux avant de reprendre la route.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus