News & Reviews

une hybridation pour survivre ?

14


Comptant parmi les dernières représentantes des sportives thermiques, la Toyota GR 86 s’orienterait lentement vers l’électrification.

La Toyota GR 86 est l’une des dernières sportives, pure, simple et atmosphérique. Autrement dit : ses jours sont comptés. Elle n’a donc d’autre choix pour continuer d’exister que de passer par la case électrification. Ce que la prochaine génération pourrait s’autoriser, avec une mécanique hybride.

C’est en tout cas ce que semblent affirmer de nombreuses rumeurs sur la Toile, potentiellement alimentées par des aveux de sources proches du dossier. Ainsi, le coupé japonais pourrait adopter un moteur 1,4 l turbo hybride en 2028 ou, plus tôt, un bloc hybride 1,6 l lui aussi électrifié.

Toyota FT-Se

Une Toyota GR 86 plus populaire que la Prius en Europe

Toutefois, c’est ce dernier scénario qui commence à prendre de l’ampleur sur le Web. D’après de nouvelles notes, la Toyota GR 86 pourrait récupérer le 3-cylindres turbo des Yaris et Corolla GR, associé à une machine électrique pour un total de plus de 300 ch !


À lire aussi
Toyota FT-Se : premier contact en images avec la future sportive électrique programmable

En tout état de cause, l’hybridation, voire l’électrification totale, est la seule solution pour le coupé japonais de subsister sur certains marchés, beaucoup plus fermes que d’autres en matière d’émissions polluantes. Surtout que l’engouement pour ce genre de véhicules n’est pas totalement mort : l’an dernier, en Europe, 4 041 Toyota GR 86 ont été écoulées, contre 2 755 unités de la Toyota Prius, certes lancée en cours d’année. Mais force est de constater que son statut de collector avant l’heure a fortement contribué à son succès.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus