News & Reviews

Un Renault Espace néo-rétro électrique, le poisson d’avril en retard ?

6


Illustration d’un Renault Espace néo-rétro // Image : Tanguy Trubert / Automobile Propre

Et si la marque au losange osait un Espace néo-rétro électrique ? La résurrection du célèbre modèle, dont la saga dure depuis plus de 40 ans, pourrait être à l’ordre du jour chez Renault.

Bientôt un Renault Espace électrique ?

Lancé pour la toute première fois en 1984, le Renault Espace a traversé les époques. Mais en 2023, il est devenu un SUV. Ou plus simplement une version longue à 7 places de l’Austral. Fini le monospace ? Peut-être pas. Renault pourrait redonner vie à l’Espace dans une version fidèle au concept original.

Nos confrères d’Autocar se sont entretenus avec Olivier Brosse, responsable de la plateforme AmpR Medium chez Renault. Il a déclaré qu’une résurrection de l’Espace est « quelque chose que nous envisageons ». Après le retour de la R5 en version électrique, et bientôt des R4 et Twingo, Renault pourrait donc s’attaquer à l’Espace.

Selon lui, « c’est techniquement possible ». Destiné au marché européen, Olivier Brosse se demande toutefois si « un monospace serait accepté par les clients ». S’il était amené à voir le jour, ce gros modèle néo-rétro viendrait en concurrence directe avec les Volkswagen ID.Buzz et Kia EV9.

Le retour du monospace néo-rétro

Il pourrait aussi soutenir les ambitions de Renault sur le marché chinois et faire face aux nombreux monospaces électriques qui y sont commercialisés : les Xpeng X9, Li Auto Mega, Volvo EM90, BYD Denza D9 ou Zeekr 009. M. Brosse ajoute toutefois qu’un monospace électrique « poserait des problèmes techniques importants ».

Selon lui, « lorsqu’une voiture dépasse les 2,2 tonnes, il faut une propulsion arrière ou une transmission intégrale ». Si l’Espace adopte la plateforme AmpR Medium de Renault, celle dont sont aussi équipés les Mégane et Scénic électriques, il faudra donc prévoir quelques petits ajustements.


À lire aussi
Renault appelle à une mobilisation européenne pour faire face aux voitures électriques chinoises

Si Renault n’a pas encore officialisé sa volonté de redonner vie à l’Espace, cette déclaration laisse penser que ce n’est pas impossible. Nous aurons peut-être l’opportunité de revoir un jour ce monospace à la silhouette caissonnée. On connaît désormais la passion de Luca de Meo pour réinventer des modèles emblématiques.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus