News & Reviews

un record de 1108 ch pour battre la Tesla Model S Plaid !

8


Porsche Taycan Turbo GT

Voici la Porsche de série la plus puissante de l’histoire, et elle est électrique. Avec sa Taycan Turbo GT, Porsche entend clairement remettre les pendules à l’heure en termes de performances par rapport à une certaine Model S Plaid.

Dès ses débuts, la Tesla Model S s’est distinguée en humiliant nombre de sportives dans des épreuves d’accélération, vidéos à l’appui. En proposant sa Taycan, Porsche a bien entendu tenu à en souligner les performances sur une épreuve autrement exigeante, le Nürburgring.

Résultat : 7:42.34 en 2019 avec la Taycan Turbo, puis 7:33.05 en 2022 avec la Turbo S. Néanmoins, la Tesla Model S Plaid a marqué les esprits avec ses plus de 1000 ch, son 0 à 100 km/h annoncé en 2,1 s et malgré un temps de 7:35.579 acquis en 2021 sur l’enfer vert. Porsche se devait donc d’aller un peu plus loin, d’autant qu’une Model S Plaid dotée du Track Pack a réussi à abaisser son temps à 7:25.231…

La Tacyan Turbo GT reste sur un concept à deux moteurs, mais son nouveau moteur arrière utilisant des composants en carbure de silicium et acceptant un courant maximal de 900 ampères lui permet d’afficher 815 kW / 1108 ch. Il s’agit ici d’un overboost en pic de deux secondes. La puissance “normale” est de 580 kW / 789 ch, boostée à 760 kW / 1033 ch en phase de Launch Control. Le bouton rouge sur le volant donne accès au Attack Mode. 120 kW de plus qui s’accompagnent d’un compte-à-rebours de dix secondes et de graphismes spécifiques sur les compteurs. Et pour être plus exploitable sur circuit, la fonction peut aussi être activée via les palettes au volant.

Ainsi parée, la Turbo GT passe de 0 à 100 km/h en 2,3 secondes, voire 2,2 avec la pack Weissach, dénomination désormais habituelle des packs “piste” du constructeur. Le 0 à 200 km/h serait accompli respectivement en 6,6 et 6,4 secondes, et la vitesse maximale sera limitée à 290 et 305 km/h. Elle conserve en revanche les 98 kWh de sa batterie d’origine et annonce 555 km d’autonomie.

Nürburgring et Laguna Seca en juges de paix

Sur le papier, cette Taycan Turbo GT fait donc moins bien que la Model S Plaid. Elle est à la fois plus lente en accélération et sa vitesse maximale reste inférieure. Mais on sait que ces valeurs ne sont pas les cibles de Porsche. Les ingénieurs de Weissach mettent un point d’honneur à faire de leurs voitures des modèles d’efficacité en dehors d’une simple ligne droite. Une fois de plus, la boucle nord du “Nurb” servira de valeur étalon, et à ce petit jeu, elle met tout le monde d’accord avec ses 7 minutes, 7 secondes et 55 dixièmes.

Il s’agit du 28ème meilleur temps homologué. À ses côtés, on trouve des engins tels que des AMG GTR Pro ou Lamborghini Huracan Performante. Chez Porsche, on ne trouve devant elle que la 918 Spyder, la Cayman GT4 et des 911 de la famille GT3 / GT2. Elle manque toutefois le titre de plus rapide des électriques, toujours détenu par la Rimac Nevera avec près de sept secondes de moins. Elle prend néanmoins le titre pour la catégorie des modèles à 4 portes, mais pas forcément à 4 places, nous y reviendrons…

Porsche Taycan Turbo GT

Afin de porter l’estocade sur le territoire de sa rivale, le nouveau bolide de Porsche a aussi échauffé ses pneus sur le circuit américain de Laguna Seca. Un circuit plus court, mais qui fait souvent office de référence outre-Atlantique. Résultat : 1 minute, 27 secondes et 87 centièmes. C’est mieux que les 1:28.213 d’une Model S Plaid, et c’est aussi mieux que le meilleur tour en course réalisé l’année dernière par Alex Palou au volant de sa Dallara DW12 lors du Grand Prix d’Indycar de Monterey… Elle manque de peu le record historique de la piste…

Un coupé à quatre portes

Confortable berline, la Tacyan Turbo GT fait néanmoins quelques concessions pour atteindre ces résultats. Sa cure d’amaigrissement de 75 kg la mène par exemple à accepter des baquets carbone aux places avant et non plus de confortables sièges chauffants, ventilés ou massants. On pourra revenir à ces derniers en option. Les évolutions du style se concentrent sur l’aérodynamique de la partie basse du véhicule, plus un flap Gurney à l’arrière. L’ensemble des nouvelles pièces est réalisé en carbone.

Relativement discret donc, à moins d’avoir choisi le pack Weissach. L’imposant aileron arrière identifie assez clairement cette version, qui se permet de gagner encore 70 kg supplémentaires. Mais il faudra ici faire un peu plus de concessions. L’unique trappe de charge non motorisée n’est qu’un détail. Ici, la Taycan reste officiellement une berline avec ses quatre portes, mais les deux situées à l’arrière n’ont guère d’utilité, puisqu’il n’y a plus de sièges au second rang…

La Taycan Turbo GT est annoncée à partir de 249 188 euros. Bien sûr, elle n’est pas disponible dans les versions Sport Turismo ou Cross Turismo.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus