News & Reviews

un investisseur anonyme aurait injecté des fonds

0


Au bord de la faillite il y a quelques semaines, HiPhi a récemment montré de nouveaux signes de vie. La marque aurait reçu un investissement d’une organisation basée à Hong Kong.

HiPhi, un constructeur détenu par le groupe chinois Human Horizons, traverse une période délicate. Voilà déjà trois mois que la production est à l’arrêt à cause de nombreuses dettes et de défauts de paiement des salaires.

En parallèle, la marque est également visée par une plainte déposée par Faraday Future, un autre constructeur de voitures électriques en grande difficulté. L’américain accuse Ding Lei, le fondateur et PDG de HiPhi, de « violation de secrets commerciaux et de concurrence déloyale ». Cette plainte n’a évidemment pas arrangé les affaires de la jeune pousse chinoise.

Initialement, la marque avait prévu de stopper la production pendant six mois puis de la relancer dans le courant de l’été. Mais depuis quelques jours, il y a une lueur d’espoir. Selon le média chinois Auto Home, HiPhi aurait reçu un financement d’un investisseur anonyme basé à Hong Kong. Et l’entreprise serait déjà sur le point de relancer la production de ses modèles. Des négociations avec Changan ont également été entreprises pour amorcer un sauvetage. Finalement, les fonds qui vont permettre de sauver la marque chinoise ne proviennent apparemment pas du géant automobile.


À lire aussi
Enquête sur les voitures électriques : ces marques chinoises ne semblent pas coopérer avec l’Europe

Plusieurs sources ont rapporté que les bureaux de HiPhi à Ningbo (dans la province du Zhejiang) ont récemment accueilli des clients potentiels pour réaliser des essais. D’autres journalistes ont aperçu des employés dans le showroom de Shanghai. Des preuves qui laissent penser que HiPhi pourrait relancer ses activités plus vite que prévu. Reste à savoir pour combien de temps.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus