News & Reviews

un gros défaut à corriger en atelier

0


Nos confrères de l’Argus révèlent que le 3008 fait déjà l’objet d’actions correctives, notamment au niveau de soudures à l’arrière.

La troisième génération du 3008, déclinée en 100 % électrique, est arrivée dans les concessions fin mars. Il est évidemment tôt pour faire un bilan des livraisons, même si on constate que la version électrique a fait une arrivée timide dans le classement des ventes, avec 81 immatriculations en avril, et 462 au total de 2024.

Comme de nombreux véhicules inédits, le 3008 n’est pas épargné par les défauts de jeunesse. On a ainsi pu voir passer des retours sur des soucis avec le système d’info-divertissement, qui connait des bugs. D’autres problèmes semblent plus inquiétants, avec des actions correctives en atelier. Ces dernières ont été révélées par nos confrères de l’Argus.

Quasiment 500 exemplaires devraient retourner en atelier pour contrôler la traverse de suspension, qui pourrait souffrir de “soudures manquantes ou incomplètes”. Les mécaniciens vont vérifier cette traverse et procéder à son changement si nécessaire. Peugeot a toutefois indiqué que les changements vont concerner très peu de véhicules.

L’Argus indique aussi que les véhicules de démonstration dans les concessions sont “arrêtés et conservés jusqu’à nouvel ordre” pour un défaut qui n’a pas été précisé. Pas de quoi rassurer !


À lire aussi
Renault Scénic ou Peugeot 3008 : quel SUV électrique est la meilleure affaire côté prix ?



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus