News & Reviews

un concept électrique pour séduire les Chinois

0


L’ID.Code est un concept de SUV électrique sportif qui fait le plein de technologies. Il annonce de nouveaux modèles pensés pour le marché chinois.

Volkswagen est venu au Salon de Pékin avec le concept ID.Code, qui pose les bases d’un nouveau langage esthétique pour les modèles électriques ID. Mais cela concerne d’abord le marché chinois, où Volkswagen veut se relancer.

Pour séduire les clients locaux, de plus en plus attirés par leurs marques nationales (BYD, Nio, Xpeng…), Volkswagen revoie sa stratégie résumée ainsi : “En Chine, pour la Chine”. D’ailleurs, pour avoir des modèles électriques plus compétitifs dans l’Empire du Milieu, VW s’est associé à Xpeng.

L’ID.Code préfigure donc un modèle pour la Chine et Volkswagen se montre flou sur son influence pour le marché européen. Monté sur de grandes jantes de 24 pouces (avec logo central éclairé), le concept prend la forme d’un grand SUV à l’allure dynamique, avec selon la marque un esprit grand tourisme. Si l’allure générale est en effet musclée, avec par exemple des ailes gonflées, le style est tout de même assez sobre.


À lire aussi
Salon de Pékin 2024 : quelles nouvelles voitures électriques chinoises arriveront en Europe ?

Cette sobriété cache cependant de nombreuses technologies. Par exemple, à l’avant, de chaque côté du logo illuminé se trouve le “Light Cloud”, un nuage de lumière composé de 967 LED ainsi que des « 3D Eyes » en forme de U. De son côté, le pare-chocs cache le “Light Screen”, un écran qui sera invisible quand il n’est pas utilisé grâce à une peinture “transparente”. Ces éléments techniques permettent d’interagir avec le conducteur quand il s’approche et avec les passants quand on roule. Ceux-ci sont notamment au courant quand le véhicule est en mode autonome.

L’ID.Code promet une conduite autonome de niveau 4. Pour y arriver, les différents capteurs et radars sont parfaitement fondus dans la silhouette pour ne pas nuire à l’aérodynamique. Des écrans semi-transparents sont intégrés aux vitres. Ils affichent un avatar à visage humain basé sur une IA, qui va engager la conversation pour proposer ses services.

L’intérieur est très conceptuel, il est pensé comme un espace où l’on peut se reposer quand la conduite autonome est activé. Dans ce mode, le volant se rétracte et on peut faire pivoter les sièges avant à 180°. Des informations sont projetées en réalité augmentée sur le pare-brise, pour le conducteur et le passager, mais aussi sur les fenêtres latérales.

Volkswagen ne donne aucun élément de la fiche technique.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus