News & Reviews

très attendu, le coupé hydrogène ne verra peut-être jamais le jour

12


Albert Biermann, l’homme à la tête de la division N, ne souhaite pas que la marque produise le concept N Vision 74 en série. Ce modèle, pourtant très attendu par les passionnés, « n’aurait aucun intérêt » selon lui.

Pas de production en série pour la N Vision 74 ?

« Nous ne faisons pas de show cars », a déclaré Albert Biermann. Le patron de la division N chez Hyundai ne veut pas que les modèles de la marque se retrouvent enfermés dans des garages. Dans une interview accordée à nos confrères de Car Scoops, M. Biermann a remis en cause la production en série du concept N Vision 74. Ce modèle est pourtant l’un des concepts électriques les plus attendus de ces dernières années. De nombreux passionnés réclament sa construction.

Mais le cerveau de la division N ne semble pas intéressé pour donner vie au N Vision 74. Albert Biermann a rejoint Hyundai en 2015 après des décennies passées chez BMW. Il reconnaît qu’un véhicule comme celui-ci « pourrait permettre d’attirer l’attention sur la marque N ». Mais ce n’est pas la raison d’être de la division sportive. Il explique que la division N de Hyundai se donne pour mission de mettre sur les routes des « véhicules abordables et pratiques pour un usage quotidien ».


À lire aussi
Prise en mains – Hyundai Ioniq 5 N : fausse boîte de vitesses, mais vraies sensations !

Albert Biermann veut des sportives abordables

« Combien pourrons-nous en produire ? Combien de clients apprécieront cette voiture tous les jours ? Bref, combien en verrez-vous sur la route ? », se questionne-t-il. Avant de préciser que « chez Hyundai, nous ne fabriquons pas des voitures d’exposition, mais des voitures pour les passionnés, capables de rouler sur circuit ». En effet, il est plus facile de mettre un modèle comme la Ioniq 5 N (qui vaut, tout de même, 78 000 euros) sur circuit, plutôt qu’un N Vision 74 qui devrait coûter dans les 300 000 euros.

Ce n’est pas une décision facile pour le patron de la division N. Il a conscience que « la marque pourrait faire la une des journaux pendant quelques mois ». Mais il assure que sa priorité est de voir des modèles N sur les routes : « les petites voitures bleues folles, c’est de cela dont nous avons besoin sur les routes et non pas d’une voiture qui fait la une des médias pour les quelques rares personnes qui les mettent dans leur garage. Ce n’est pas ainsi que je conçois le travail de Hyundai N ».

Changement de stratégie chez Hyundai ?

À l’été 2023, un rapport laissait pourtant penser que la marque pouvait sauter le pas et démarrer la production du coupé sportif. Des documents avaient été déposés auprès de l’USPTO (United States Patent and Trademark Office). Deux brevets avaient notamment attiré notre attention car ils portaient sur des technologies en lien avec l’hydrogène. Une démarche qui aurait pu laisser penser que le N Vision 74 puisse entrer en production. Mais cela ne sera vraisemblablement pas le cas.

Nos espoirs de voir le Hyundai N Vision 74 être produite en série semblent s’éloigner. Ce modèle a pourtant quelque chose d’exceptionnel. Présenté courant 2022, le concept rend hommage au design du Hyundai Pony Coupé imaginé par Giorgetto Giugiaro pour le Turin Motor Show de 1974. Le modèle est équipé d’une batterie de 62,4 kWh et d’un réservoir à hydrogène. Les moteurs du Hyundai N Vision 74 offrent une puissance combinée de 670 ch et un couple de 900 Nm.


À lire aussi
Ioniq 6 N : le modèle le plus rapide jamais construit par Hyundai sera électrique

Le cerveau de la division N aura-t-il le mot de la fin ?

Mais rien n’est définitif. Les préférences d’Albert Biermann ne dictent pas nécessairement la ligne de conduite de la marque sud-coréenne. Au cours de son entretien avec Car Scoops, l’homme a reconnu qu’il n’appréciait pas les aides à la conduite de la Hyundai Ioniq 5 N. Des éléments qui ont tout de même été intégrés au modèle de série. Il a aussi déclaré qu’il n’était pas fan du bruit artificiel du moteur, « surtout des sons futuristes, semblables à ceux d’un vaisseau spatial », précise-t-il. Ils ont également été intégrés.

Le sort du N Vision 74 n’est donc peut-être pas encore tout à fait scellé. Mais nous connaissons en tout cas le point de vue du patron de la division N chez Hyundai. Son avis devrait tout de même peser dans cette décision importante.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus