News & Reviews

Toyota lance deux nouveaux modèles électriques avec l’aide du chinois BYD

1


Toyota bZ3CToyota bZ3C

Au salon de Pékin, Toyota a levé le voile sur deux nouveaux modèles électriques. Les Toyota bZ3C et bZ3X ont été conçus localement en partenariat avec BYD. Ils seront principalement destinés au marché local. Mais pas uniquement ?

Toyota a plus ou moins réussi à maintenir ses ventes en Chine malgré le manque de modèles électriques. Mais la situation ne saurait durer trop longtemps. Le partenariat mis en place avec BYD est donc au cœur de la stratégie du constructeur japonais. Après la berline bZ3 lancée en 2023, voici deux véhicules supplémentaires.

Un crossover pour l’Europe

Présenté l’année dernière en tant que bZ Sport Crossover, ce modèle électrique revient à Pékin en version de série, sous le nom de bZ3C. Conçu par Toyota et BYD, il sera distribué dans le réseau de FAW-Toyota, aux côtés de la bZ3 dont il reprendra sans doute la mécanique.


À lire aussi
Toyota FT-Se Concept, une sportive électrique pour remplacer la Supra ?

S’apparentant à une berline fastback rehaussée plus qu’à un vrai SUV, il pourrait ainsi proposer des versions 135 ou 180 kW, avec des batteries BYD Blade (LFP) de 50 ou 65 kWh. À l’intérieur, il reprend la disposition de l’instrumentation en hauteur, comme pour le bZ4X, avec un grand écran central et une ambiance lumineuse très présente.

Ce modèle devrait mesurer environ 4,75 m de long, et sa venue en Europe est très probable. Le concept Sport Crossover a en effet été montré à plusieurs reprises par Toyota sur notre continent.

Un SUV pour la Chine

Le second véhicule présenté par Toyota au salon de Pékin est issu du concept bZ FlexSpace, présenté à Shanghai en 2023. Lui aussi conçu avec BYD, il sera disponible via le réseau de GAC-Toyota. Comme l’annonçait le prototype, ce baroudeur veut mettre en avant la vie à bord pour la famille et adopte donc un style de SUV plus classique. Il reprend tous les codes de modèles chinois dans son style intérieur, mais aussi extérieur avec la présence bien visible d’un lidar sur le toit.

Les caractéristiques sont également inconnues, mais devraient être sensiblement similaires à celles de la bZ3. La base technique reste la plateforme GA-E partagée avec le bZ4X. Mais ce bZ3X ne devrait par quitter le marché chinois.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus