News & Reviews

tout savoir sur le nouveau petit SUV électrique

0


Mini complète sa gamme avec un nouveau SUV urbain, proposé uniquement en électrique. Deux variantes de l’Aceman sont au programme, avec jusqu’à 406 km d’autonomie.

Avec la dernière génération du Countryman, Mini semble avoir eu la folie des grandeurs. Le SUV de Mini est devenu maxi, puisqu’il s’étire maintenant sur 4,43 m. De quoi créer un trou dans la gamme Mini entre la citadine classique et le baroudeur. Et de quoi créer de l’espace pour un nouveau SUV urbain !

Voici donc l’Aceman, modèle qui a la particularité d’être le premier de Mini uniquement électrique, sans équivalent thermique à côté. L’Aceman mesure 4,07 mètres de longueur. Ce qui était finalement le gabarit du premier Countryman lancé en 2010 ! La hauteur est ici limitée à 1,50 m.

L’Aceman fait suite aux renouvellements de la Hatch et du Countryman, et adopte la même évolution de design, que la firme nomme dans sa langue natale “Charismatic Simplicity”. En clair, on retrouve la silhouette typique des Mini (avec notamment le vitrage dessiné d’un bloc autour de la voiture) mais la carrosserie adopte un côté plus lisse, avec moins d’effets de style jugés inutiles. Sauf peut-être ici pour la découpe des protections en plastique sur les bas de caisse et autour des roues. Cela part dans tous les sens ! Mais la calandre est réduite à sa plus simple expression, son contour n’est d’ailleurs pas complet. Les phares se font anguleux tandis que les feux évoquent toujours le drapeau du Royaume-Uni.

La volonté de simplicité se retrouve surtout à l’intérieur. Comme dans la nouvelle 3 portes, il y a une planche de bord au dessin épuré, inspiré de la Mini originelle, avec des habillages façon tissu. Mais on est au 21e siècle et on a au centre de l’Aceman un très grand écran OLED circulaire (24 centimètres de diamètre) qui fait son effet. L’habillage joue avec les formes rondes. Spike, un petit chien, fait figure d’assistant virtuel. La présence de cet écran va de pair avec la suppression d’une instrumentation face au conducteur. A l’arrière, on trouve une banquette (fixe) qui se rabat en 60/40. Le volume de coffre de départ, annoncé à 300 litres, peut ainsi monter jusqu’à 1005 litres. Bon point : la banquette se replie en formant un plancher plat.

L’Aceman utilise la même base technique la nouvelle Mini Cooper électrique, une base dédiée à ce type de motorisation que BMW a conçu avec le chinois Great Wall. On a d’ailleurs la même offre que sur la 3 portes. L’Aceman E a un bloc de 184 ch et une batterie de 42,5 kWh. Ce qui donne une autonomie de 310 km. La variante SE grimpe à 218 ch et a une batterie de 54,2 kWh. L’autonomie en cycle mixte WLTP est de 406 km. Pour la recharge, en courant alternatif, c’est jusqu’à 11 kW. En courant continu, le maximum est de 75 kW en E et 95 kW en SE, des valeurs décevantes de nos jours, même sur un SUV urbain. La marque promet en revanche qu’on retrouve la sensation de conduite typée karting de ses modèles.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus