News & Reviews

tout ce que l’on sait sur le SUV qui arrivera en 2024

92



Ford va entrer dans le segment des petits SUV sans émission avec un Puma électrique, mais il va falloir patienter.

La gamme électrique destinée aux particuliers européens du constructeur américain se limite aujourd’hui au Mustang Mach E mais il va recevoir bientôt le renfort de nouveaux modèles : l’Explorer, devenu un SUV de 4,48 m partageant sa plateforme avec le Volkswagen ID.4, le Capri, qui en sera la version « crossover sportif », et le Puma dont le niveau d’électrification ne dépassait pas jusque-là l’hybride léger et qui va partager ses entrailles avec… un utilitaire.

En effet, dans le cadre du plan d’électrification de la marque baptisé « Model e », de la même façon que l’e-Transit partage moteurs et batteries avec le Mach-E, le Puma, désormais le plus petit modèle proposé par Ford depuis l’arrêt de la Fiesta, en fera de même avec l’E-Transit Courier dévoilé cette semaine, tout en continuant d’être décliné dans ses versions à moteur à combustion interne.


À lire aussi
Ford E-Transit Courier : un petit utilitaire électrique prometteur mais qu’il va falloir attendre

L’E-Transit Courier adopte l’architecture B2E qu’il partagera donc avec le petit SUV. Ford n’a pas encore dévoilé de quelles capacités de batterie ils bénéficieront, mais on peut espérer une autonomie supérieure à 320 km. On sait déjà cependant qu’ils seront animés par un moteur électrique envoyant 136 ch et 290 Nm aux roues avant. La puissance de recharge peut atteindre 11 kW en courant alternatif et 100 kW en courant continu, ce qui permet de passer de 10 à 80 % en moins de 35 minutes.

Le Ford Puma électrique boxe dans la même catégorie que notamment les Peugeot e-2008 et Citroën ë-C4 aux fiches techniques proches. En conséquence, on peut imaginer une grille des tarifs démarrant sous la barre des 40 000 € au moment de sa commercialisation l’année prochaine.

Pour ce qui est de l’esthétique, le Ford Puma électrique ne devrait pas se démarquer énormément des versions thermiques, avec des différences limitées à une calandre pleine pour améliorer l’aérodynamisme, une signature lumineuse des feux de jour spécifique et un bouclier avant légèrement redessiné.

Le nouveau venu sera construit au côté de l’E-Transit Courier dans l’usine roumaine de Ford située à Craiova, tandis que l’Explorer et le Capri devrait sortir des installations de Cologne, en Allemagne, et les groupes motopropulseurs de celles de Liverpool, en Angleterre.


À lire aussi
Essai – Ford Mustang Mach-E 68 kWh RWD : que vaut la moins chère des Mustang électriques ?



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus