News & Reviews

TotalEnergies prolonge son plafonnement des prix au-delà de 2023

47


Initialement prévu jusqu’à la fin de l’année 2023, TotalEnergies a décidé de prolonger son plafonnement des tarifs des carburants « tant que les prix resteront élevés ». Pour rappel, depuis le 1er mars dernier, le distributeur limite le tarif du litre à 1,99 €.

TotalEnergies n’a pas tardé à prolonger sa ristourne ! Fin août, le distributeur français annonçait le maintien du plafonnement des prix à la pompe à 1,99 € le litre, jusqu’à la fin de l’année 2023. Mais ce mardi 12 septembre, le géant a déclaré étendre son aide « tant que les prix resteront élevés ». Un dispositif qui s’étale donc au-delà de l’année en cours, si cela est nécessaire. 

Cette nouvelle action de TotalEnergies intervient seulement quelques jours après l’intervention Bruno Le Maire, chez nos confrères de France Info. Le ministre de l’Économie souhaitait un prolongement de « ce plafonnement à 1,99 € au-delà du 31 décembre 2023 ».

Pour rappel, TotalEnergies avait mis en place ce plafonnement le 1er mars dernier, afin d’aider les usagers à faire face à la flambée des prix à la pompe. Cette aide avait été prolongée fin août, après l’annonce d’Élisabeth Borne expliquant que l’État n’avait « pas prévu » de déployer de nouvelles aides pour lutter contre cette même hausse.

D’autres annonces devraient arriver

Si Casino a annoncé la vente de son carburant à prix coûtant chaque week-end jusqu’à fin octobre, d’autres distributeurs s’alignent d’ores et déjà, à l’instar d’Intermarché le week-end dernier.

Au micro de RMC, Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique avance que d’autres aides issues du secteur privé devraient suivre : « Je vous confirme que je suis en contact avec Système U, Carrefour et les autres acteurs de la grande distribution (…) Je crois savoir qu’il y aura d’autres annonces. Je les laisse les faire. Chacun ira jusqu’où il peut. Des acteurs m’ont confirmé qu’ils embrayeront derrière Intermarché, Leclerc et Total. Il y a un effet d’émulation. »  

Affaire à suivre…



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus