News & Reviews

Timbre vert – Recharge des véhicules électriques : pourquoi faut-il dérouler le câble ?

161


 

Automobile Propre répond à vos questions. Confronté lors d’une première recharge à un échauffement anormal d’une prise électrique, un de nos lecteurs a associé ce problème au fait de ne pas avoir déroulé le câble avant de le brancher. Qu’en est-il ?

La question de notre lecteur

Lors d’une première recharge d’un véhicule électrique, la prise du câble a noirci avant que le système se mette en sécurité. Je n’avais pas déroulé le câble. Pourquoi est-il si important de le faire ?

Notre réponse

Cette question nous a laissés quelque peu dubitatifs. Notre lecteur semble avoir risqué l’incendie. Même s’il est déconseillé de le faire, les câbles fournis par les constructeurs de véhicules électriques sont conçus pour pouvoir supporter une recharge même en restant enroulés.

Par ailleurs, cet équipement a une tendance naturelle à se libérer plus ou moins de lui-même, sauf si, bien sûr, il est maintenu pour une raison ou une autre. Par exemple, en le laissant dans son sac pour ne sortir que quelques dizaines de centimètres avec chaque connecteur. Ce qui est bien sûr un scénario à ne pas suivre.

La situation concrète

Nous avons donc souhaité en savoir plus et avons reçu une photo qui montre clairement le câble de recharge d’un Renault Twizy connecté à une longue rallonge intermédiaire de plus faible section. C’est cette dernière qui est restée enroulée et s’est mise en sécurité avant que ce branchement ne provoque un incendie. Ce n’est plus tout à fait la même chose.

Le problème, c’est la rallonge

Si vous avez bien lu la notice fournie avec votre voiture électrique, vous vous souviendrez peut-être que le constructeur déconseille, si ce n’est interdit, l’usage d’une rallonge pour la recharge. Et là, ce n’est pas sans raison. J’ai moi-même connu une situation qui aurait pu être dramatique.

J’allais prendre livraison d’un ancien Kangoo électrique à batterie nickel-cadmium. Le vendeur l’avait mis en recharge en le branchant avec une rallonge classique de très faible section qui était en revanche complètement déroulée. Le plastique avait commencé à fondre. Là, l’incendie n’était pas loin. Quelques électromobilistes ont été plus malchanceux.

Le risque est réel, surtout en employant une rallonge qui n’est pas du tout adaptée. Il y a des indications à respecter scrupuleusement sur les câbles électriques, à retrouver par exemple sur les connecteurs. En outre, on ne branche pas un câble de section bien inférieur sur un autre, surtout lorsque la puissance électrique demandée flirte avec les limites indiquées.

Attention à la section des câbles

Ce qu’il faut surtout retenir de la question de notre lecteur, c’est qu’un câble sous-dimensionné va causer un échauffement dont les conséquences pourraient être désastreuses. D’ailleurs certains constructeurs ont fini, par précaution et après quelques retours d’expériences, par adopter une section supérieure. Ainsi Kia pour son Niro électrique, par exemple.

Faire installer une prise renforcée du style de la Green’Up de Legrand permet en outre de gommer les problèmes. Si elle est bien montée, un système de sécurité pourra se déclencher en cas d’anomalie. Le boîtier monté sur le câble domestique fourni par le constructeur doit pouvoir, dans une certaine limite, assurer ce contrôle.

Rallonges et adaptateurs occasionnels

Quoi qu’il en soit, et ça doit être très occasionnel et sous contrôle, si vous devez utiliser une rallonge intermédiaire entre l’équipement de recharge du constructeur et la prise du réseau électrique, vérifiez bien, régulièrement, que ni les câbles ni les connecteurs ne sont en surchauffe.

C’est également valable pour un adaptateur, par exemple pour profiter des prises P17 dans un camping ou un port de plaisance.

Et protégez bien le tout de facteurs aggravants. Parmi ces derniers, il y a par exemple l’exposition au soleil de tous ces éléments. Dans une situation normale, il n’y a pas de problème. Mais lorsque le branchement est limite, autant ne pas apporter de source d’échauffement supplémentaire.

Les risques et dangers des rallonges à enrouleur

Il y a en plus 2 choses importantes à savoir lorsqu’on utilise une rallonge avec une voiture électrique. Sont potentiellement à prévoir des lenteurs au niveau du temps de recharge et un surcoût, tout simplement en raison des pertes électriques. Plus le câble sera long, plus le phénomène sera important. Il est donc indispensable de choisir la rallonge pleinement compatible la plus courte.

Sur les modèles à enrouleur, comme celui utilisé par notre lecteur, il y a échauffement supplémentaire dû à l’enroulement du câble qui empêche la dissipation de la chaleur causée par l’effet joule. La longueur du câble est un nouveau facteur aggravant. Voilà pourquoi, dans ce cas de figure particulier, il est impératif de le dérouler au maximum.


À lire aussi
Timbre vert – Prix de l’électricité 2023 : quelle hausse sur le coût de la recharge à mon domicile ?

Avec cette nouvelle rubrique Timbre Vert, les journalistes d’Automobile-propre sont là pour répondre à vos questions sur l’électromobilité. Choix d’un véhicule, besoin d’un renseignement technique… Envoyez-nous vos interrogations en commentaire ci-dessous ou par mail à cette adresse :

vosquestions[at]automobile-propre.com



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus