News & Reviews

Tesla totalement blanchi dans deux accidents

34


D’après les juges, les Tesla ne sont pas folles et ne veulent pas faire du mal aux conducteurs. Ces derniers sont seuls responsables des accidents qu’ils commettent. 

L’an dernier, la vidéo d’un impressionnant accident impliquant une Tesla Model Y en Chine a fait le tour du monde. On y voit la Tesla Model Y filer à toute allure sans jamais ralentir, jusqu’à percuter violemment un bâtiment qui l’a stoppée net. Cet accident a entraîné le décès de deux personnes et blessé trois autres. 

Le conducteur a affirmé qu’il n’avait pas pu stopper le véhicule, qui s’était lancé à plus de 160 km/h. Mais il s’est avéré que cela était faux, car il n’avait à aucun moment écrasé la pédale de gauche. Un influenceur s’est précipité et s’est rapidement exprimé sur le réseau social Douyin (équivalent chinois de TikTok), affirmant que seule la voiture était responsable de l’accident et que le conducteur ne pouvait être tenu pour responsable. Tesla a vivement réagi à ces allégations et a porté l’affaire en justice. Selon les médias locaux cités par Bloomberg, l‘influenceur a été condamné à verser 4100 dollars et a publiquement présenté des excuses à Tesla sur son compte.

D’après le rapport d’enquête médico-légale, la Tesla Model Y incriminée ne présentait aucun dysfonctionnement, et l’accident ne pouvait être imputé à un problème de direction ou de freinage. Le juge a donc conclu que la voiture n’était tout simplement pas responsable, mettant en cause une erreur humaine.

Tesla peut désormais respirer, d’autant plus que la société a remporté plus récemment une autre affaire aux États-Unis où elle était accusée par les deux passagers blessés d’avoir livré une Tesla équipée de systèmes d’aide à la conduite défectueux. Cet accident s’est produit en 2019 et a entraîné le décès du propriétaire et conducteur de la voiture après qu’elle a heurté un arbre.

Le jury, composé de 12 membres, a estimé que la voiture ne présentait aucun défaut de fabrication, désignant ainsi le conducteur comme le seul responsable. Elon Musk n’a pas tardé à commenter l’affaire sur son réseau social X, ironiquement suggérant que l’Autopilot aurait pu sauver la vie de ce conducteur regretté s’il avait été activé.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus