News & Reviews

Tesla promet toujours une voiture électrique à petit prix pour 2025

1


Tesla a renouvelé son intention de sortir un véhicule électrique à bas coûts “aussi vite que possible”. Mais ce ne sera pas la Model 2 qui avait été imaginée au départ.

La présentation des résultats financiers de Tesla pour le premier trimestre 2024 était très attendue. La marque américaine a mal commencé l’année, avec seulement 386.810 voitures livrées de janvier à mars, le plus mauvais résultat sur un trimestre depuis 2022.

Le chiffre d’affaire en a pris un coup, avec un recul de 9 % sur un an (21,3 milliards de dollars). Le bénéfice net a carrément baissé de 55 % pour 1,3 milliard de dollars. Elon Musk avait déjà annoncé que Tesla allait tailler dans ses effectifs, avec une suppression d’au moins 10 % des emplois.

On attendait surtout la réaction d’Elon Musk aux rumeurs évoquant l’abandon du projet de Model 2, une Tesla à petit prix, promise à 25.000 $. Le médiatique patron a tenu à rassurer ceux qui guettaient l’arrivée d’une Tesla plus abordable.

Il a renouvelé la promesse de lancement d’un véhicule à bas coûts, et l’auto en question devrait même être lancée plus vite que prévu : “Nous avons actualisé notre programmation de véhicules pour accélérer le lancement de nouveaux modèles dont nous avions auparavant prévu le début de production au second semestre 2025. Nous pensons désormais que ce sera plutôt début 2025, si ce n’est dès la fin de cette année”.

L’abandon de la Model 2, annoncé il y a quelques semaines par Reuters, était-il une fake news ? Pas totalement, car il semble bien que les plans de Tesla ont changé. Le projet de Model 2 tel qu’il a été imaginé au départ a l’air d’avoir été abandonné au profit d’une autre voiture à petit prix.

Alors que la Model 2 “initiale” était prévue sur la nouvelle plate-forme de Tesla, la prochaine Tesla moins chère devrait avoir une base qui mixe des éléments de la nouvelle plate-forme à des éléments de l’ancienne. Surtout, côté assemblage, il n’est plus question d’utiliser la nouvelle méthode “unboxed” mais à se servir des chaines existantes pour les remplir.

Pour rappel, avec la méthode unboxed, au lieu d’avoir un véhicule qui se déplace sur une ligne, les pièces sont assemblées par partie simultanément dans des zones dédiées. À la fin, chaque partie est assemblée. Une sorte de Lego géant !


À lire aussi
La fin des chaînes de montage ? Tesla veut fabriquer ses voitures électriques comme des Lego géants

Cette technique doit permettre à Tesla de réduire les coûts de production. Il y fait donc une croix pour ce modèle à petit prix, mais estime qu’il s’y retrouvera en exploitant les lignes actuelles, qui ne demandent pas d’investissements et permettent de faire rapidement du volume.

Reste qu’Elon Musk n’a rien dit sur la forme, la taille ou les caractéristiques de la voiture en question, dont le prix de base pourrait être moins ambitieux que les 25.000 $ évoqués jusqu’à présent.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus