News & Reviews

Tesla perd son combat en justice contre la Suède

13


Photographie : Mike Kienle / Unsplash

Fin novembre, Tesla portait plainte contre la Suède. La marque vient de perdre son recours en justice. La cour d’appel suédoise a déclaré que le blocage exercé par l’Agence des transports ne « constituait pas un sabotage ».

Les activités de Tesla sont bloquées en Suède

Tesla est dans une position délicate en Suède. Les activités de l’entreprise d’Elon Musk sont totalement paralysées depuis plusieurs mois. Les employés suédois de la marque américaine demandent à leur employeur de signer une convention collective, mais ce dernier refuse. Pour tenter de s’en sortir, Tesla avait décidé de porter l’affaire en justice. Le constructeur a carrément porté plainte contre l’État suédois.


À lire aussi
Elon Musk menace ses concurrents de faillite

Le tribunal du district de Norrköping a été saisi fin novembre. Tesla demandait à ce que le service postal suédois assure de nouveau la livraison des plaques d’immatriculation pour les véhicules neufs et écope d’une amende d’un million de couronnes (environ 87 000 euros). Ce blocage pose de sérieux problèmes au constructeur qui ne peut même plus immatriculer ses véhicules vendus en Suède.

La justice rejette la demande du constructeur américain

Il se trouve que la cour d’appel a rejeté la demande de l’entreprise. Le tribunal suédois a déclaré que les actions du service postal « ne constituaient pas un sabotage ». Tesla ne peut donc toujours pas livrer ses modèles. Cette situation va-t-elle pousser le constructeur américain à s’asseoir à la table des négociations ? À moins que la marque ne reste fidèle à la position de Musk à l’égard des syndicats… La situation est dans une impasse.


À lire aussi
Un boycott contre Tesla s’intensifie en Suède

Surtout que le conflit s’étend aux voisins de la Suède. La solidarité scandinave a poussé deux grands syndicats de Norvège et du Danemark à rejoindre le blocus : le Fellesforbundet (pour la Norvège) et le 3F (pour le Danemark). Ensemble, suédois, danois et norvégiens vont tout faire pour que le constructeur américain finisse par plier. Les expéditions des véhicules électriques de la marque sont totalement bloquées.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus