News & Reviews

Tesla détaille les changements dus au rappel massif

19


Tesla va effectuer un rappel de deux millions de voitures pour un souci d’Autopilot. On sait enfin à quoi correspondent les points qu’a dû modifier le constructeur.

Récemment, Tesla a annoncé un rappel massif concernant environ deux millions de voitures. En cause, l’Autopilot installé sur tous ces véhicules, qui a fait l’objet de nombreuses enquêtes.

La National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), qui régit la sécurité sur les routes des États-Unis, a effectué une cinquantaine d’enquêtes sur le système de conduite semi-autonome de Tesla.

Ces enquêtes se sont accélérées ces dernières années, après quelques incidents importants. C’est donc comme cela que la NHTSA a décidé d’effectuer un rappel massif de deux millions de voitures.

Mais on ne savait pas encore en quoi consistait ce rappel, et quelles modifications allaient s’appliquer. Grâce au site Not a Tesla App, on a pu découvrir quels sont les points que veut modifier la marque d’Elon Musk.

En effet, elle n’a évidemment pas communiqué sur les changements qu’implique ce rappel. Mais puisqu’elles sont de nature logicielle, ces modifications s’accompagnent d’une note détaillant les modifications.


À lire aussi
La nouvelle Tesla Model 3 Highland est déjà en promo, avant de perdre le bonus

Une exigence de la part de la NHTSA ?

Et en voyant la liste, on comprend que Tesla a reçu plusieurs doléances de la part de la NHTSA. Et l’on peut imaginer que ces doléances étaient possiblement des ordres. Voici la totalité des changements que va effectuer Tesla lors du rappel, comme expliqué dans les notes.

Conformément à un rappel récent (campagne #23V-838 pour les États-Unis et #2023-657 pour le Canada), Tesla apporte les améliorations suivantes à Autosteer :

– Amélioration de la visibilité des alertes de surveillance du conducteur sur l’écran tactile en augmentant la taille du texte et en déplaçant les notifications vers une position plus proéminente (Model 3 et Model Y uniquement).

– Ajout d’une option permettant d’activer les fonctions d’Autopilot par une seule pression sur la pédale, au lieu de deux, afin de simplifier l’activation et la désactivation.

– Renforcement des exigences en matière d’attention du conducteur lors de l’utilisation de l’Autosteer et à l’approche des feux de circulation et des panneaux d’arrêt en dehors de l’autoroute.

– Introduction d’une politique de suspension qui limitera l’utilisation d’Autosteer pendant une semaine si une utilisation inappropriée est détectée. On parle d’utilisation inappropriée lorsque vous, ou un autre conducteur de votre véhicule, recevez cinq “désengagements forcés de l’Autopilote”.

Vous êtes le conducteur. En tant que conducteur, vous devez être vigilant sur la route, garder les mains sur le volant et être prêt à intervenir pour maintenir la sécurité.


À lire aussi
Et si Tesla étonnait son monde avec une voiture électrique sans permis !?



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus