News & Reviews

Tesla dans la tourmente à cause… d’un lit pour chat ?

39


Tesla, et son PDG Elon Musk, se retrouvent une nouvelle fois au cœur d’une polémique. Une histoire assez amusante, puisqu’elle ne concerne pas les voitures électriques du constructeur Américain, mais un panier pour chat.

On commence à avoir l’habitude d’entendre parler des diverses polémiques qui rythment l’actualité de Tesla. Quand ce ne sont pas les voitures, ce sont les frasques d’Elon Musk qui font du bruit. Et quand ce n’est ni les unes, ni les autres ? Eh bien, il ne peut s’agit que d’une seule chose : un panier pour chat !

Si Tesla est majoritairement connue pour ses voitures électriques, la marque propose régulièrement des produits différents. Des sortes de goodies, à l’effigie de la firme Californienne, destinées à faire la promotion d’un nouveau modèle fraîchement introduit sur le marché. Prenons, comme ça, par exemple au hasard, le Cybertruck : depuis sa présentation, ce modèle ne cesse d’agiter la toile, la planète entière attendant avec impatience sa sortie officielle. Pour faire patienter les fans de la marque, et continuer à faire parler de son pick-up, Elon Musk a décidé de présenter un panier pour chat, dont le design s’inspire du Cybertruck. Problème : apparemment, la marque ne s’est pas inspirée seulement de son modèle à quatre roues.

Le panier qui fait déborder le vase ?

Quoi de mieux qu’un panier pour chat pour faire oublier le flop du test de résistance des vitres du Cybertruck ? C’était un plan bien ficelé, du moins jusqu’à ce qu’on découvre que le design de l’objet en question aurait été ouvertement copié sur un panier pour chat Taiwanais. En effet en 2017, un fabricant de mobilier basé à Taiwan, baptisé Hulumao, remporte un prix de design pour un panier pour chat « plus ou moins identique à 95% », affirme un Youtuber Taiwanais. 

Et effectivement, lorsqu’on regarde de près les deux paniers pour chat, la seule différence majeure qui saute aux yeux provient de la marque. Malheureusement, la société Taiwanaise n’avait jamais déposé de brevet, ses avocats lui ayant déclaré qu’il était très difficile d’obtenir des droits de propriété pour les petites entreprises. Pas de chance pour Hulumao, qui ne pourra donc pas tenter grand-chose contre le géant Tesla. 

Hsiao Shif, fondateur de Hulumao, a tout de même pris la peine d’écrire un petit texte sur Instagram à l’attention d’Elon Musk, remerciant ironiquement le PDG de Tesla d’avoir fait la promotion de son produit, précisant tout de même qu’il n’avait jamais autorisé la marque Américaine à se l’approprier. 



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus