News & Reviews

SUV électrique – Le BYD Song Plus EV se montre en avance

74



BYD, premier constructeur chinois de voitures électriques, enchaîne les nouveautés à un rythme effréné. Cette fois-ci, c’est au tour du Song Plus EV de faire son apparition, bien malgré la marque.

Après la Seal et la Dolphin découvertes ce matin, voici une troisième BYD a pointé le bout de son capot ! Il s’agit de la nouvelle mouture du SUV Song Plus EV et on doit cette découverte, comme cela arrive souvent, au Ministère chinois de l’Industrie et des Technologies de l’information (MIIT) qui en a publié les clichés.

Au niveau de la ligne, les changements sont profonds et même déroutants. BYD partage en effet ses modèles en plusieurs familles et le Song fait partie de la fratrie Dynasty avec ses propres codes esthétiques. Or, il présente désormais des traits dans le plus pur style « Marine Aesthetics » notamment au niveau de ses phares semblant être directement repris de la berline Seal qui appartient au groupe Ocean. Soit.


À lire aussi
La BYD Dolphin en Europe cet été pour affronter MG4 et Renault Megane

Outre les phares, le pare-chocs avant du Song Plus EV est devenu beaucoup plus sportif avec d’énormes prises d’air. On remarque aussi que le sinogramme « 宋 » (Song) au-dessus du bouclier a été remplacé par l’inscription « BYD », ce qui laisse présager des ambitions sur le marché international. À l’arrière, les nouveaux feux sont reliés par une barre lumineuse à LED et d’inédits évents apparaissent de part et d’autre du pare-chocs arrière et ce dernier est dorénavant souligné d’un diffuseur.

Selon CarNewsChina, son empattement reste inchangé à 2 765 mm, mais il est plus de 80 mm, atteignant désormais 4 785 mm, et est rabaissé de 20 mm, à 1 660 mm. On ne connaît pas encore tous les détails techniques, mais le Song Plus EV repose sur la plateforme e-Platform 3.0 et, comme les autres véhicules de la marque, sera équipé d’une batterie LFP Blade fabriquée par FinDreams. La capacité de cette dernière est encore inconnue, mais on en sait plus sur ses moteurs électriques, avec un choix entre le TZ200XQS similaire à celui du Yuan Plus EV, avec 204 ch et 310 Nm, et le TZ200XYM de 218 ch.

En examinant les photos du MIIT, on distingue aussi un logo « 护卫舰05 » (Frégate 05 en français) qui pourrait être le nom de la version PHEV, ce qui ne ferait que renforcer le flou entre les séries Dynasty et Ocean.


À lire aussi
BYD Seal : la star chinoise vient rivaliser avec la Tesla Model 3 en Europe



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus