News & Reviews

Subaru signe un accord avec Toyota pour fabriquer trois nouveaux SUV électriques

1


Subaru ne souhaite pas s’aventurer seul dans l’industrie des voitures électriques. La marque japonaise continuera de faire équipe avec son compatriote Toyota. Avec l’aide de ce géant, Subaru fabriquera trois nouveaux SUV électriques d’ici 2026.

Subaru s’associe à Toyota pour fabriquer des électriques

En 2023, Subaru n’a vendu que 14 000 unités (dont 8 872 aux États-Unis et seulement 13 en France) de sa seule voiture 100 % électrique, la Solterra. Cela représente 1,6 % des ventes totales de la marque au cours de l’année écoulée. Atsushi Osaki, le PDG de Subaru, a déclaré lundi 13 mai 2024 que son entreprise prendrait « un risque énorme » si elle décidait de faire cavalier seul dans le domaine de l’électrique.

Pour redresser la barre et tenter de se faire une place dans l’industrie des voitures électriques, Subaru vient de signer un accord avec Toyota. Avec l’aide de son compatriote, la société japonaise souhaite commercialiser trois nouveaux SUV électriques. Si la Subaru Solterra est déjà fabriquée dans une usine de Toyota au Japon, M. Osaki a déclaré que les trois nouveaux SUV électriques seront « développés et construits conjointement avec Toyota ».


À lire aussi
Chez Toyota, l’électrique n’a même pas représenté 1 % des ventes en 2023

La marque veut vendre 600 000 voitures électriques en 2030

Atsushi Osaki, à la tête de Subaru depuis avril 2023, veut que 50 % des véhicules vendus par la marque soient électriques d’ici 2030. Soit environ 600 000 unités. Si cet objectif peut sembler modeste par rapport à celui d’autres grands constructeurs, il représente une belle amélioration par rapport à la stratégie de la direction précédente. L’ancien PDG visait seulement 40 % de ventes sur des modèles électriques et hybrides.

Avec l’aide de Toyota, Subaru espère être en capacité d’atteindre son nouvel objectif. En tout, l’entreprise souhaite commercialiser quatre SUV électriques, dont le Solterra, d’ici fin 2026. Deux ans plus tard, la firme japonaise promet quatre autres modèles électriques. Subaru vise les 400 000 véhicules électriques en 2028, soit une augmentation de 4 400 % par rapport aux 8 872 Solterra vendus en 2023 !


À lire aussi
Pour imaginer son pick-up électrique, Toyota teste la concurrence

Subaru et Toyota ne sont pas les seuls japonais à s’associer. Après avoir pris du retard dans la transition du marché vers l’électrique, Nissan et Honda ont également annoncé un partenariat pour « pour mieux concurrencer les voitures électriques chinoises ».



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus