News & Reviews

Stellantis va supprimer des postes à Turin

7


En accord avec les syndicats, Stellantis va supprimer 1 520 postes à Turin. L’usine qui se trouve à Mirafiori, dans la ville historique de Fiat, est en difficulté, les ventes de la 500 électrique ayant chuté.

Stellantis supprime 1 520 postes à Turin

En Italie, Stellantis compte environ 43 000 salariés, dont 15 000 à Turin, selon un porte-parole du groupe automobile. Avec le ralentissement de la demande sur la Fiat 500 électrique, les employés de l’usine automobile de Mirafiori sont inquiets. Et à juste titre : Stellantis vient d’officialiser la suppression de 1 520 postes.

Sur l’ensemble des personnes concernées, 1 033 salariés (dont 300 à l’usine et 733 dans les bureaux) auront la possibilité de partir avec des incitations financières. Une décision prise suite aux discussions entre la direction de l’entreprise et les syndicats. Aux États-Unis, l’entreprise a également décidé de licencier 400 ingénieurs pour réduire les coûts.

Carlos Tavares attend un coup de pouce de l’Italie

Depuis quelques semaines, l’usine de Turin fonctionnait au ralenti. Carlos Tavares avait même pris la parole publiquement pour faire part de ses craintes. Le patron de Stellantis avait également alerté le gouvernement italien sur la faiblesse du marché des électriques. Malgré tout, il estime que Turin restera une « plaque tournante essentielle pour l’entreprise ».


À lire aussi
Marche arrière pour la Fiat 500e : le retour au moteur thermique ?

De son côté, Luigi Paone, responsable syndical à Mirafiori, appelle à « créer un véritable projet de relance pour Mirafiori ». M. Tavares continue de pousser pour que l’Italie accélère sa politique de transition en faveur de l’électrique. Le pays du sud de l’Europe tarde à déployer son plan d’aides gouvernementales. Des subventions seront pourtant nécessaires pour stimuler la demande.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus