News & Reviews

Stellantis s’allie au constructeur chinois Leapmotor

28


Parfois, face à une concurrence rude, il vaut mieux s’allier que de lutter. C’est la stratégie adoptée par Carlos Tavares, l’homme à la tête du groupe Stellantis, qui a longtemps pointé du doigt la concurrence déloyale des constructeurs chinois et critiqué l’Europe d’avoir laissé son marché ouvert.

Du marché chinois à l’Europe

Dans une annonce surprenante, Stellantis – autrefois très méfiant à l’égard de l’invasion imminente des véhicules électriques chinois – et Leapmotor ont récemment révélé un accord qui changera peut-être la donne dans l’industrie automobile mondiale. Stellantis prévoit d’investir près de 1,5 milliard d’euros pour acquérir environ 20 % de Leapmotor, faisant ainsi de lui un actionnaire clé dans cette entreprise. 

Mais ce n’est pas tout – les deux constructeurs vont également créer une coentreprise baptisée « Leapmotor International », avec Stellantis détenant 51 % des parts. Cette coentreprise aura l’exclusivité de la fabrication, de l’exportation et de la vente des produits Leapmotor en dehors de la Chine. 


L’accent sur l’efficacité des coûts et l’accessibilité

L’objectif de ce partenariat est double. D’une part, il vise à stimuler les ventes de Leapmotor en Chine, le plus grand marché mondial des véhicules électriques. D’autre part, il exploitera la présence commerciale internationale de Stellantis pour propulser les ventes de la marque Leapmotor dans d’autres régions, en commençant par l’Europe. 

Carlos Tavares a aussi souligné que ce partenariat stratégique n’était pas seulement une réponse à la menace chinoise, mais une opportunité de devenir un leader dans l’offensive chinoise sur l’Europe. L’accent est mis sur l’efficacité des coûts, avec Leapmotor proposant des véhicules abordables, un élément crucial alors que l’industrie européenne peine à produire des véhicules électriques à un prix accessible pour les ménages. Le modèle compact de Leapmotor, le T03, sera commercialisé en France à 26 000 euros, répondant ainsi à la demande du marché d’entrée de gamme.

Leapmotor a déjà livré environ 111 000 véhicules électriques en 2022. Dans les trois prochaines années, le plan de produits de Leapmotor couvrira l’ensemble des segments A à E, reposant sur une architecture technique unique et trois plateformes hautement évolutives équipées de moteurs électriques avec prolongateur d’autonomie. 


Leapmotor C10

Leapmotor C10

Technologie avancée

Leapmotor se démarque par son utilisation à grande échelle de la technologie Cell-to-Chassis, ainsi que par sa nouvelle architecture électrique et électronique ‘Four-Leaf Clover’ Leap 3.0. Ces avancées technologiques garantissent une interaction fluide et performante avec les principaux composants des véhicules électriques intelligents, offrant ainsi aux clients une expérience de conduite exceptionnelle.

Carlos Tavares, CEO de Stellantis, a exprimé son enthousiasme pour ce partenariat, soulignant que Leapmotor est l’un des rares acteurs agiles du secteur du véhicule électrique en Chine qui finira par dominer les principaux segments. Il a souligné que ce partenariat apporterait une réponse innovante et compléterait la stratégie de Stellantis, capitalisant sur la compétitivité de Leapmotor tant en Chine qu’à l’international.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus