News & Reviews

Stellantis pourrait produire en Italie des voitures électriques chinoises

11


Lepamotor C10

Lepamotor C10

Déjà bien implantés de par le monde, les constructeurs chinois visent à présent l’Europe. Pour LeapMotor, les choses pourraient être particulièrement simple avec l’ouverture des usines de Stellantis, particulièrement en Italie.

Dans la course à la conquête de l’Europe, LeapMotor n’est pas le plus avancé des constructeurs chinois. MG est pour le moment en tête, mais l’ogre BYD avance ses pions et a déjà confirmé l’implantation de son usine en Hongrie. LeapMotor pourrait refaire son retard sur tout ce joli monde en démarrant sa production locale dès 2026. Tout simplement parce qu’il n’aura pas besoin de construire une usine.

Rappelons qu’en vertu de l’accord signé à l’automne dernier, Stellantis est responsable des ventes et de la production des véhicules LeapMotor hors de Chine. L’ambition est simple : un demi-million de LeapMotor vendues hors de Chine en 2030, contre une petite poignée en 2023. La responsable financière du groupe, Natalie Knight, n’hésitait pas en octobre dernier à qualifier la marque chinoise de 15ᵉ marque de Stellantis. Le groupe franco-italo-américain n’a pas caché son intention de vendre rapidement les modèles électriques de son partenaire dans son réseau européen, et en particulier le SUV C10.


À lire aussi
Stellantis veut prolonger la durée de vie des véhicules et des pièces détachées

Bien entendu, Stellantis ne s’encombrera pas d’une nouvelle usine en Europe et utilisera son outil industriel déjà conséquent pour sa nouvelle marque chinoise. Dans ce cadre, c’est l’Italie qui est en première ligne. Le gouvernement italien compte sur Stellantis pour produire 1 million de voitures par an avant la fin de la décennie, contre 750 000 l’année dernière.

Cet objectif pourrait donc être atteint… grâce à une marque chinoise, un comble pour ce gouvernement Meloni récemment attaqué par Carlos Tavares pour son manque de soutien à Fiat. C’est en outre l’usine de Mirafiori, site historique hautement symbolique de Fiat, qui serait mis à contribution. Stellantis compte visiblement y produire 150 000 LeapMotor dès 2026 ou 2027.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus