News & Reviews

Stellantis dévoile la nouvelle plateforme de ses grandes voitures électriques à l’autonomie XXL

18


Stellantis détaille les premières caractéristiques de la base STLA Large, la plateforme qui sera utilisée par ses plus grands modèles électriques.

Mi-2021, Stellantis annonçait le développement de quatre nouvelles plateformes capables de couvrir l’ensemble du marché de la voiture électrique, et donc des besoins de ses marques, de la citadine au pick-up XXL. Après la STLA Medium, inaugurée par le nouveau Peugeot e-3008, voici la STLA Large.

Celle-ci va être utilisée par les plus grands modèles, sur les segments supérieurs D et E. Les silhouettes seront variées, avec des berlines, des crossovers, des SUV familiaux (pour les pick-up, ce sera la STLA Frame). Le groupe évoque déjà des véhicules avec des longueurs allant de 4,76 à 5,13 mètres. La grande flexibilité permettra de faire varier l’empattement de 2,87 à 3,08 mètres. La plage de garde au sol ira de 140 à 288 mm.

La SLTA Large va d’abord être industrialisée aux Etats-Unis. Jeep doit ainsi l’inaugurer cette année avec le Wagoneer S, un grand SUV qui sera son premier modèle électrique. Dodge aura aussi un modèle sur cette base en 2024. La plate-forme sera ensuite utilisée par Alfa Romeo, Chrysler et Maserati. Au total, huit véhicules sur STLA Large seront lancés d’ici 2026. On note que rien n’est prévu pour l’instant chez DS et Peugeot. Le Lion avait pourtant évoqué cette base il y a un an avec le concept Inception.

La STLA Large pourra recevoir des batteries allant de 85 à 118 kWh. En fonction des véhicules, l’autonomie pourra atteindre 800 km ! La plateforme aura des architectures électriques de 400 ou 800 volts. La charge rapide promet de retrouver jusqu’à 4,5 kWh par minute avec la batterie de 800 volts.


À lire aussi
Peugeot Inception Concept : le renouveau des lionnes électriques annoncé au CES 2023

Les performances seront aussi notables du côté des motorisations, puisqu’un modèle promet déjà le 0 à 100 km/h en 2 secondes ! Le groupe explique que “les modules trois-en-un d’entraînement électrique (EDM) qui intègrent le moteur, le convertisseur de puissance et le réducteur de vitesse peuvent être configurés en traction, en propulsion et en traction intégrale”. L’onduleur de puissance utilise la technologie des semi-conducteurs au carbure de silicium pour minimiser les pertes de puissance. La puissance pourra être améliorée grâce à une mise à jour à distance.

Stellantis a pris en compte les évolutions à venir, la STLA Large pourra ainsi accepter “les futures technologies de stockage d’énergie lorsqu’elles seront prêtes à être produites”. On pense par exemple à la batterie solide. Comme c’est le cas avec la Medium, la SLTA Large a été pensée et optimisée pour l’électrique mais pourra recevoir des moteurs thermiques ou hybrides, le but étant de générer un maximum d’économies d’échelle.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus