News & Reviews

Stellantis déclare la guerre aux Chinois avec sept modèles bon marché

32


La contre-attaque s’organise du côté de chez Stellantis avec l’annonce de plusieurs modèles électriques abordables dès l’année prochaine.

Le gouvernement européen n’est pas le seul à surveiller de près le marché des voitures chinoises, Stellantis se joint également à la lutte en refusant de céder dans la guerre des prix. Les voitures chinoises, qu’elles soient électriques ou non, sont connues pour leurs tarifs relativement bas, bien que curieusement, en Europe, elles soient toujours proposées à des prix plus élevés qu’en Chine.

Cependant, Stellantis a démontré qu’il était possible de proposer des voitures électriques abordables aux clients. La récente présentation de la Citroën ë-C3, qui sera vendue en France à partir de 23 300 euros (hors bonus), en est la preuve concrète. Cette voiture électrique offre une autonomie de 320 km selon le cycle WLTP, ce qui est plutôt pas mal à ce niveau de prix.

Ce lancement n’est que le commencement, car le groupe fondé en 2021 prévoit d’introduire au moins sept nouvelles voitures abordables au cours des prochaines années. Ces modèles, qui seront tout aussi économiques que ce petit crossover électrique de Citroën, seront rendus possibles grâce à la plateforme Smart Car (qui s’ajoute aux plateformes STLA Small, Medium, Large et Frame), dérivée de la plateforme CMP de PSA.

Renaud Tourte, responsable de cette plateforme, a confié à Automotive News que deux autres modèles des marques du groupe seront soutenus par cette plateforme dès 2024, avec la Fiat Panda, attendue en juillet 2024, en lice pour en faire partie. Il est également intéressant de noter que cette architecture peut être utilisée pour des modèles thermiques, ce qui signifie que certaines nouveautés fonctionnant à l’essence pourraient également entrer dans le compte.

Il est important de souligner que la Citroën ë-C3 est équipée d’une batterie LFP (lithium-fer-phosphate) d’une capacité brute de 44 kWh, connectée à un moteur Emotors fabriqué en France, développant 113 ch. Cette voiture peut être rechargée en courant alternatif jusqu’à 11 kW ou en continu sur les bornes rapides jusqu’à 100 kW, avec une recharge de 20 à 80 % qui ne prend que 26 minutes. La commercialisation de ce modèle est prévue pour l’année prochaine, promettant ainsi une alternative abordable et écologique sur le marché automobile.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus