News & Reviews

Renault Clio dCi : l’unique citadine Diesel du marché !

2


En proposant la seule citadine Diesel du marché, Renault a le champ libre pour satisfaire les gros rouleurs qui recherchent une mécanique à la fois efficace et économique. Une niche stratégique bien étudiée, puisque désormais la Clio dCi n’est plus proposée qu’en finition d’entrée de gamme.

La situation est étonnante au regard de l’historique du modèle qui avait abandonné le dCi en fin d’année 2020, avant de le réintégrer au catalogue quelques mois plus tard suite à une importante baisse des ventes. Avec l’arrivée de la nouvelle Citroën C3, Renault devient le seul constructeur à proposer du Diesel sous le capot de sa citadine. Et la Clio est revenue sur la première marche du podium, devant sa plus grande rivale la Peugeot 208.

Restylée début 2023, la citadine au Losange conserve donc un bel avantage stratégique face à ses concurrentes, grâce à sa gamme de motorisations étendue : essence, Hybride, GPL et Diesel. Renault a de quoi satisfaire tout le monde, dont les professionnels de la route grâce à ce quatre cylindres 1.5 Blue dCI 100 ch démarrant à partir de 22.300 euros.

Pas la moins chère du catalogue, face à la version GPL 100 ch affichée dès 20.100 euros et à l’essence TCe 90 réclamant 19.700 euros. Ni la plus moderne, avec l’hybride E-Tech 145 positionné à 23.900 euros. Mais clairement la plus économique en termes de consommation, surtout lorsque le véhicule est bien chargé. Nous y reviendrons. De plus, ce bloc répondant aux normes Euro 6D est épargné de malus.

Bon à savoir : anticiper l’achat et la revente.

Il est possible de connaitre la valeur de revente ou de reprise de votre véhicule grâce à la cote auto Turbo de votre Renault Clio, l’alternative à la côte Argus.

Renault Clio dCi – du style malgré tout

Niveau gabarit, la Clio d’aujourd’hui est la Mégane d’hier. Celle-ci est en mesure de répondre aux besoins de nombreuses sociétés. Renault a donc réservé cette motorisation Diesel à la finition d’entrée de gamme « Evolution ». Dotée du kit carrosserie de base et de raisonnables jantes de 16 pouces, la Clio ne manque toutefois pas de charme. Les nouvelles optiques issues du récent restylage lui confèrent une allure moderne. Et notre configuration affiche même une petite touche d’originalité avec sa teinte de carrosserie « gris rafale ».

A bord, le constat est tout aussi rationnel, avec une présentation classique et des équipements basiques. Le système multimédia de seulement 7 pouces attire tout d’abord notre attention. Un petit format qui bénéficie néanmoins des connectivités Appel CarPlay et Android Auto (navigation en option : 400€). Celui-ci est secondé par un bloc d’instrumentation numérique qui fait également très bien le job. L’ensemble est accompagné d’une climatisation manuelle disposant de commandes physiques aussi intuitives que rapides d’accès. Notons que le démarrage s’effectue à l’ancienne, avec une clef de contact. On trouve même un bon vieux frein à main manuel. 

Rien de rédhibitoire donc, mais il faudra néanmoins composer avec les plastiques durs qui composent l’ensemble du mobilier, des panneaux de portières au tableau de bord, en passant par la console centrale. Heureusement, quelques éléments gainés de tissu gris clair suffisent à rendre l’ambiance plutôt sympa. Même les sièges arborent un design assez élégant. Une bonne surprise donc. L’habitabilité quant à elle reste moyenne aux places arrière. Mais le coffre affiche un volume correct de 366 litres modulable jusqu’à 1.069 litres en configuration deux places, avec un plancher parfaitement plat.

Renault Clio 5, le changement c’est maintenant – Essai TURBO du 03/09/2023

Renault Clio dCi – un bond dans le passé

Qu’il est agréable de reprendre en main un bon vieux Diesel bien conçu ! Je n’aurais jamais cru écrire cela un jour mais force est de constater que ce quatre cylindres 1.5 Blue dCi de 100 ch affiche un bel agrément et surtout une jolie polyvalence face aux motorisations essence et hybrides modernes devant satisfaire aux normes écologiques toujours plus drastiques.

En l’occurrence, avec 260 Nm de couple maxi délivrés dès 2.500 tr/min et une disponibilité déjà intéressante dès 1.500 tr/min, ce bloc dCi révèle un excellent dynamisme. Le 0 à 100 km/h réalisé en 11,4 s n’est pas le meilleur indicateur. Il convient plutôt de considérer la souplesse dont il fait preuve dès les plus bas régimes, grâce à sa boîte de vitesses manuelle à 6 rapports parfaitement étagée. Même les démarrages en seconde ne lui font pas peur.

Mieux, celui-ci n’a pas besoin d’être cravaché pour révéler son potentiel, contrairement à certains trois cylindres turbo essence issus du downsizing. Parfaitement à l’aise avec les 1.173 kg de la Clio, il fait preuve d’une aisance bien supérieure une fois le véhicule chargé. En prime, dans ces conditions il se montre même moins bruyant et rugueux. Un comble !

Mais son meilleur atout reste évidemment sa consommation homologuée à 4,2 litres aux 100 km en cycle mixte WLTP (soit 111 g/km de CO2). En pratique, nous avons constaté un appétit inférieur à 5 l/100 km en moyenne. Et nous sommes facilement parvenus à tomber à 4 l/100 km à vitesse stabilisée sur voie rapide avec un minimum d’écoconduite. De quoi envisager un trajet de près de 1.000 km d’une seule traite avec 39 litres de carburant. Imbattable. Sauf en ville évidement, par le bloc hybride E-Tech 145 capable de rouler près de 80% du temps en électrique (en théorie).

Niveau comportement enfin, on retrouve les excellentes qualités routières de la Clio offrant un parfait compromis entre souplesse et dynamisme. Les jantes de taille raisonnable (16 pouces pour rappel) contribuent au confort d’amortissement en ville. Le filtrage est excellent. Et les mouvements de caisse se révèlent parfaitement contenus sur route sinueuse. De quoi en faire la référence de la catégorie niveau châssis. Tout simplement.

Titre fiche technique

Fiche technique

Fiche technique

Modèle essayé : Renault Clio 1.5 Blue dCi Evolution
Dimensions L x l x h 4,05 x 1,80 x 1,44 m
Volume mini / maxi du coffre 366 – 1.069 litres
Poids à vide 1.173 kg
Moteur Quatre cylindres Diesel 1.461 cm3 – 100 ch
Boîte de vitesses Mécanique à 6 rapports
0 à 100 km/h 11,4 s
Consommation mixte 4,2 l/100 km (WLTP) / 5l/100 km (constatée)
Emissions de CO2 111 g/km
Tarif dès 22.300 euros (ni bonus ni malus)



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus