News & Reviews

Renault Clio 5 restylée (2023) : bien plus qu’une simple mise à jour

97


La Clio, cinquième du nom, profite de cette remise en beauté pour upgrader. Elle change, et pas qu’un peu, pour espérer peut-être battre sa rivale au lion. 

Lancée il y a quatre ans, la cinquième génération de la Renault Clio profite aujourd’hui d’un restylage de mi-carrière. Comme vous pouvez le voir à travers les photos, c’est en fait plus qu’un restylage, puisque les designers ne se sont pas contentés de modifier quelques éléments de carrosserie ici et là pour la maintenir en vie quelques années avant de l’enterrer, mais ont sorti leur planche à dessin pour redessiner complètement la face avant en espérant cette fois détrôner la Peugeot 208 qui occupe la première place des ventes en Europe. 

Nouvelle identité visuelle

Le visage de la Renault Clio 5 évolue à l’occasion de ce relooking. Il est inspiré du concept Renault Scenic Vision qui a été présenté l’an dernier au Mondial de l’automobile de Paris. Il faut avouer que la Clio a désormais plus de gueule grâce à de nouveaux feux caractérisés par une signature lumineuse en forme de boomerang. 

Et ce n’est pas tout, la calandre de la citadine française a également changé (nouvelle calandre à damier), tout comme le nouveau logo au losange en satin brossé qui trône fièrement au centre et qui a été emprunté à la Renault 5 E-Tech. Le bouclier a été modifié en conséquence, il fait place à une entrée d’air béante et est souligné par une lame qui fait le pont entre les deux optiques sur les finitions Techno et Esprit Alpine. 

Au total, sept teintes de carrosserie sont proposées : Blanc Glacier, Noir Etoilé, Gris Schiste, Bleu Iron, Rouge Flamme, Orange Valencia et Gris Rafale (nouvelle couleur).

Contrairement à l’avant, la partie arrière de la Renault Clio a beaucoup moins évolué. Outre l’arrivée d’un nouvel extracteur d’air pour la version Esprit Alpine, les feux semblent transparents et le bouclier arrière reçoit deux écopes pour un aspect plus dynamique. 

Plus de techno

Les changements se poursuivent dans l’habitacle avec un nouveau tableau de bord numérique disponible en 7 ou 10 pouces. Dans ses versions huppées, la Clio profite désormais d’un emplacement de recharge sans fil et offre la possibilité de relier son smartphone via Apple CarPlay ou Android Auto sans fil. Le constructeur a profité de cette remise à niveau pour introduire dans l’habitacle (finition Techno) un nouveau revêtement pour les sièges, le tableau de bord et les panneaux de portes. Ce dernier est composé à 60% de matériaux recyclés.

De 65 ch à 145 ch

Sous le capot, la Renault Clio ne change pas. Ainsi, on retrouve pour les modèles d’entrée de gamme le moteur trois cylindres 0,9 litre offrant seulement 65 ch (SCe 65). Il peut être associé à un turbo pour développer 90 ch (TCe 90). Les clients qui le souhaitent peuvent opter pour un moteur essence de 100 ch (TCe 100 GPL) ainsi que la motorisation E-Tech de 145 ch qui associe le moteur 1,6 litre de 94 ch à deux moteurs électriques. Pour les gros rouleurs, un moteur diesel 1,5 litre de 100 ch (Blue dCI 100) est  proposé. 

Renault a enterré la Clio R.S mais n’oublie pas pour autant de proposer une version dite sportive baptisée Esprit Alpine. Cette finition a un aspect extérieur/intérieur spécifique différent des versions standards. C’est d’ailleurs cette version qui a été choisie lors de la présentation de la Renault Clio restylée.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus