News & Reviews

Qui de BYD ou de Tesla sera le champion des ventes de voitures électriques en 2023 ?

19


BYD poursuit son ascension sur l’électrique. Le constructeur chinois a écoulé plus de 170 000 modèles 100 % électriques en novembre 2023. D’excellentes performances qui pourraient bien lui permettre de voler la vedette à Tesla, l’actuel plus grand fabricant de véhicules électriques.

BYD a vendu 170 000 modèles 100 % électriques en novembre

Chaque mois est synonyme d’un nouveau record pour le chinois BYD. En novembre, le constructeur a vendu 301 903 véhicules électrifiés (hybrides rechargeables et 100 % électriques confondus). Un chiffre en hausse de 31 % par rapport à la même période l’année dernière. Et la part des modèles 100 % électriques tend à augmenter au fil des mois. Ils représentent désormais 56,4 % des ventes totales de la marque, contre 54,9 % en octobre et 52,5 % en septembre. Notamment grâce à l’export.


À lire aussi
Marché automobile novembre 2023 : record historique pour les électriques grâce à la Tesla Model 3 Highland

En effet, l’entreprise de Shenzhen a vendu 30 629 véhicules électrifiés à l’étranger au cours du mois dernier. En plus d’avoir récemment lancé de nouveaux modèles au Japon et en Europe, la marque est déjà leader dans le segment des véhicules rechargeables sur certains marchés comme la Thaïlande, le Brésil et la Colombie. En 2023, BYD est donc en bonne position pour devenir le plus grand constructeur de véhicules électriques au monde et doubler Tesla, le patron en la matière et actuel détenteur du titre.

Le chinois passera-t-il devant l’américain ?

Sur le troisième trimestre 2023, la marque américaine a écoulé 435 059 véhicules 100 % électriques. BYD est tout proche avec 431 603 modèles électriques livrés. Si le chinois continue sur sa lancée, il peut espérer doubler Tesla sur le quatrième trimestre.

Tesla vise 1,8 million de véhicules 100 % électriques livrés cette année. Mais ce n’est pas gagné. L’entreprise d’Elon Musk compte sur le lancement de la Model 3 Highland pour stimuler les ventes. De son côté, BYD a de nouveau réduit ses prix pour accentuer la dynamique des ventes.

Wang Chuanfu, le PDG de l’entreprise chinoise, assure que BYD est « parfaitement préparé à une guerre des prix au cours des trois à cinq prochaines années ». En effet, la marge du constructeur est élevée : sur chaque véhicule vendu, la marque chinoise réalise en moyenne 1 360 euros de bénéfices nets. C’est beaucoup mieux que la plupart de ses concurrents.


À lire aussi
Ventes de voitures électrifiées : nouvel exploit pour le chinois BYD

Avec ses deux nouveaux SUV électriques, les Song L et Sea Lion 07, BYD espère bien enterrer le Tesla Model Y en Chine. Les résultats de décembre seront donc particulièrement intéressants. L’occasion de découvrir qui de BYD ou de Tesla finira sur la première marche du podium. Nous serons aussi curieux de savoir quelle part ces deux « jeunes constructeurs » spécialisés sur l’électrique auront piqué aux marques traditionnelles, dont certaines sont en train de prendre un retard considérable sur le sujet.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus