News & Reviews

quelles sont les voitures électriques qui disposent de la charge bidirectionnelle ?

4


Jusqu’ici peu répandue, la fonction V2L (Vehicle-to-Load) commence à faire parler d’elle dans l’univers des voitures électriques. Comment cela fonctionne, à quoi peut-elle bien servir et quels sont les modèles qui en profitent déjà en 2024 ? On vous dit tout !

Alors que les améliorations sur les voitures électriques se concentrent principalement sur l’autonomie et la rapidité de charge, les avancées technologiques ont également ouvert la voie à de nouvelles fonctionnalités, dont la charge bidirectionnelle.

Ce terme fait référence à la capacité d’un système de stockage d’énergie, telle que la batterie d’un véhicule électrique, à non seulement recevoir de l’électricité pour se recharger, mais aussi à la fournir à d’autres appareils, voire à un réseau électrique. Dans le premier cas, on parle de V2L (Vehicle-to-Load), et dans le second de V2G (Vehicle-to-Grid). Si aujourd’hui la fonction V2G ne concerne qu’une poignée de modèles, le V2L, lui, tend à se généraliser.

Le V2L c’est quoi ?

Le V2L (Vehicle-to-Load), est une technologie qui permet à une voiture électrique de fournir de l’électricité à d’autres appareils. Concrètement, cela signifie que la batterie peut être utilisée comme source d’alimentation, capable de fournir de l’électricité à des équipements externes via des prises de courant intégrées dans le véhicule, ou via un adaptateur qui se branche sur le port de charge. Cet adaptateur présente un port type-2 mâle d’un côté et type E/F femelle de l’autre (prise domestique). Un petit bouton poussoir ON/OFF permet ensuite de couper ou activer le courant.

Une telle technologie repose sur un système de conversion d’énergie et implique l’utilisation d’un onduleur pour convertir le courant continu de la batterie en courant alternatif compatible avec les appareils électriques. À noter que dans le cas du V2L, le chargeur embarqué du véhicule n’est pas capable de synchroniser le courant avec celui du réseau. Cette capacité revient aux véhicules V2G. Ces derniers peuvent alors injecter du courant directement dans la maison via une borne compatible, voire revendre l’électricité à leur fournisseur d’énergie.


À lire aussi
V2G, V2H, V2B : les voitures électriques et les réseaux intelligents

Quels avantages ?

La capacité des voitures électriques à fonctionner comme des générateurs d’électricité offre de nombreux avantages. Par exemple, en cas de coupure de courant, les propriétaires peuvent utiliser l’énergie stockée dans la batterie de leur véhicule pour alimenter des appareils essentiels tels que des réfrigérateurs, des appareils de chauffage ou des dispositifs médicaux.


À lire aussi
Témoignage – Sa Hyundai Ioniq 5 le dépanne en électricité après le passage d’un cyclone à La Réunion

Le V2L peut également s’avérer utile pour une grande variété d’applications, notamment le camping, les travaux de construction ou les événements en plein air. Il peut même servir à recharger un autre véhicule électrique en panne, à condition d’avoir du temps devant soi. À noter tout de même que la capacité de sortie électrique du V2L est limitée. Autrement dit, il ne sera pas possible d’alimenter des appareils à forte consommation d’énergie ou nécessitant une puissance élevée.

La liste des voitures électriques compatibles avec le V2L

À l’heure actuelle, il existe encore peu de voitures compatibles avec la technologie V2L. Nous avons listé 18 modèles commercialisés en France capables de fournir du courant à un appareil électrique externe. En fonction des marques, cette fonctionnalité peut être soit de série, soit disponible en option. Parfois par ailleurs, seule la finition haut de gamme y donne accès. Il convient donc de bien se renseigner auprès de son concessionnaire.

Vous l’aurez compris, avec ses nombreux avantages, le V2L peut devenir un réel critère de choix lors de l’achat d’une voiture électrique. Et si, jusqu’à présent, il n’est pas encore entré dans les mœurs, cela risque de changer avec la sortie de la Renault 5 électrique. En effet, la marque au Losange ne manque pas de mettre en avant les capacités de charge bidirectionnelle (V2L et V2G) de sa citadine, et à en faire un véritable argument de vente. À partir de 2025, il se peut d’ailleurs que cette fonction soit présente sur tous les nouveaux modèles. Comparé aux thermiques, ce serait alors un argument de plus en faveur des voitures électriques !


À lire aussi
On fait disjoncter le Kia EV6 avec un toaster à paninis



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus