News & Reviews

Pressé de manger sa part de gâteau, un jeune conducteur flashé à près de 200 km/h

29



Dans la manche, un conducteur de 20 ans a été flashé à 193 km/h sur une route nationale. En plus de l’excès de vitesse, le normand a expliqué être en retard pour manger sa part de gâteau. Son permis probatoire lui a été retiré.

Les conducteurs fautifs regorgent souvent d’excuses farfelues pour tenter d’échapper à la sanction. Et celle-ci, les gendarmes de la Manche risquent de s’en souvenir longtemps. 

Le 10 septembre dernier, un dimanche routinier entre Saint-Hilaire-Petitville et Guilberville, la brigade motorisée s’est installée le long de la route nationale 174. Et sur cet axe, il ont flashé un sacré chauffard !

Le conducteur avait un permis probatoire… et un enfant de 1 an

Le véhicule, avec un jeune couple et son bébé d’un an à bord, circulait à 193 km/h. Un large excès de vitesse donc, surtout que l’automobiliste n’était âgé que de 20 ans. Avec un permis probatoire, la limite sur une route nationale de la sorte est donc de 100 km/h (au lieu de 110 km/h n temps normal).
 

Le permis du jeune homme lui a donc été retiré sur le champ. Afin de se justifier, ou peut-être pour convaincre les agents de lui faire une fleur, le fautif a expliqué qu’il devait se rendre à un repas de famille… et qu’il était en retard pour manger sa part de gâteau. À défaut d’avoir gardé son permis, le Normand a donc conservé son sens de l’humour. 

Sur son compte Facebook, la gendarmerie de la Manche a ironisé en y allant de sa petite morale : « Qui veut sa part de gâteau, respecte les panneaux ».





Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus