News & Reviews

Pour fabriquer ses voitures électriques, Volvo va copier Tesla

1


Inaugurée par Tesla, la méthode du « giga casting » séduit de plus en plus de constructeurs à travers le monde. Volvo est le dernier en date à avoir annoncé qu’il comptait déployer cette méthode révolutionnaire pour fabriquer ses prochains modèles électriques.

Volvo s’inspire de Tesla

Alors que Tesla aurait décidé d’abandonner son giga casting géant, certains constructeurs ne se privent pas pour s’inspirer de la méthode initiée par l’américain. Toyota, Hyundai, Xiaomi et maintenant Volvo ont tous annoncé vouloir mettre en place la technique du giga casting, ou encore méga casting, pour réduire leurs coûts de production. L’entreprise suédoise pourrait d’ailleurs fabriquer son futur EX60, promis pour 2026, de cette manière.

Si aucune information officielle n’a pour le moment été confirmée, nous pensons que la mise en place de cette méthode coïncidera avec l’introduction de la plateforme SPA3. La méga casting permettra de fabriquer le plancher arrière des futures voitures électriques de Volvo en un seul morceau. Une seule pièce au lieu d’une centaine aujourd’hui, de quoi réduire les soudures (84 %) et le poids du plancher (50 %).


À lire aussi
Le gros retard du SUV électrique EX90 n’est pas un problème pour Volvo

Selon Erik Severinson, à la tête de la stratégie opérationnelle chez Volvo, « nous nous sommes engagés à être entièrement électriques d’ici 2030, et pour cela, nous devons revoir l’ensemble de notre portefeuille de produits pour nos clients. Cela nécessite beaucoup de nouvelles voitures entre aujourd’hui et la fin de la décennie ».

Le méga casting pour fabriquer 60 voitures par heure

Alors que les ventes d’électriques stagnent en Europe, les marques qui continuent de miser sur les voitures 100 % électriques doivent trouver un moyen d’améliorer leur rentabilité et de proposer des modèles plus accessibles.

Pour répondre à ces deux objectifs, la méthode du méga casting est peut-être la bonne solution. Cette technique pourrait permettre à Volvo de développer de nouvelles voitures électriques beaucoup plus rapidement. À terme, le processus de production sera étendu à d’autres zones du véhicule, pour une efficacité encore plus grande.

Le méga casting est en phase de test chez Volvo, avec deux machines installées dans l’usine de Torslanda, en Suède. Elles sont capables de construire un plateau arrière en deux minutes. Ce qui doit permettre de sortir 60 voitures par heure. C’est même mieux que Xiaomi. De son côté, le chinois promet une cadence d’une voiture électrique toutes les 76 secondes. Ce qui fait environ 40 SU7 par heure.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus