News & Reviews

Polestar tacle la stratégie de certains constructeurs en matière de voitures électriques

11


Photographie : Polestar

Selon le PDG de Polestar, les constructeurs qui retardent la transition électrique font une erreur. Il estime que ces marques tombent dans un “piège” d’une vision à court terme.

Depuis son arrivée sur le marché, Polestar propose uniquement des voitures à électrification. La Polestar 1 était hybride rechargeable, et tous les autres modèles sont entièrement électriques.

L’entreprise, par sa stratégie, ne peut pas faire machine arrière sur l’électrification. Son PDG, Thomas Ingenlath, pense de toute manière que prendre une telle décision est contre-productif.

On a appris récemment que Mercedes comptait fabriquer des voitures thermiques aussi longtemps que possible. On sait que Ford a modifié sa stratégie et que d’autres, comme General Motors, avancent prudemment. Ce que ne comprend pas Ingenlath, qui estime cela inévitable.

“Il y a une menace et un danger énormes si vous n’embrassez pas et ne croyez pas en les technologies et les innovations du futur, que ce soient les moteurs électriques, l’innovation dans les batteries et dans l’électronique et les logiciels”, a-t-il déclaré.


À lire aussi
Mercedes retarde son passage au tout électrique

Polestar et Tesla ne sont pas concurrents

Selon lui, les constructeurs qui attendent laissent passer un marché qui est prêt à avancer. “Si vous ne participez pas et pensez que vous pouvez attendre, c’est un piège incroyable”. Ingenlath assure que les clients, eux, “sont prêts” à adopter les technologies électriques.

Malgré la séparation de Polestar et Volvo le mois dernier, Ingenlath est serein pour l’avenir. Geely investit toujours dans la marque, et cela ne retarde en rien les projets de voitures électriques de Polestar.

Selon Ingenlath, le fait que les autres constructeurs ralentissent est “une opportunité incroyable pour Polestar”, qui arrivera normalement en France l’année prochaine. Et bien que son entreprise ait une stratégie similaire à Tesla, Ingenlath ne pense pas qu’elles soient rivales.

Selon lui, Tesla et Polestar “ne vont pas vers le même marché”. De plus, elles “ne sont pas dans la même cour pour le marché de masse et la concurrence avec les constructeurs traditionnels”.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus