News & Reviews

Pierre Gasly sauve Alpine à Bahreïn

116


La saison 2023 de Formule 1 a débuté ce dimanche sur le circuit de Sakhir à Bahreïn. Un début compliqué pour l’écurie française Alpine mais Gasly a su rattraper le coup.

Ce dimanche a signé le début de la saison 2023 de Formule 1 avec le Grand-Prix de Bahreïn. Un début cauchemardesque pour la seule écurie française, Alpine. L’équipe n’a inscrit que deux points ce dimanche grâce à la belle remontée de Pierre Gasly de la dernière position à la P9. Pour son compatriote, Esteban Ocon, il a été contraint à l’abandon à seize tours de l’arrivée. Sa course a été compromise avec une première pénalité de cinq secondes suite à une infraction sur la grille de départ. Mais ce n’est pas tout.

Le Français a enchainé les galères. Dès le deuxième virage, une touchette avec Lando Norris a endommagé l’extrémité gauche de son aileron avant l’obligeant à effectuer plusieurs arrêts au stand. Le pilote français s’est vu prendre une nouvelle pénalité après une erreur opérationnelle et jamais deux sans trois, Esteban Ocon a écopé d’une troisième pénalité pour excès de vitesse dans la voie des stands. De quoi frustrer le pilote et toute l’écurie qui n’a pu compter que sur Pierre Gasly pour aller chercher les premiers points de la saison.

Verstappen intouchable, Alonso sur le podium, Leclerc malchanceux…

Si pour Alpine le début de saison a été mouvementé, pour certains ça commence plutôt bien. Premier Grand-Prix, première victoire pour Max Verstappen et premier doublé pour Redbull avec Sergio Perez à la deuxième place. Pour compléter le podium, une belle surprise, Fernando Alonso s’est fait remarquer tout au long de ce week-end, durant les essais comme pendant le GP. Au volant de son impressionnante Aston Martin, Alonso a su marquer les esprits en ce début de saison. Manque plus qu’à confirmer cela tout au long de la saison.

Au-delà d’Esteban Ocon, il y en a un autre qui a vécu un week-end compliqué et il est monégasque. Charles Leclerc a dû abandonner suite à un défaut sur sa monoplace, les vieux démons semblent être de retour… Mais rien n’est encore joué, les pilotes feront de nouveau chauffer les pneus le 19 mars prochain lors du GP d’Arabie Saoudite.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus