News & Reviews

pas de nouvelle aide de l’État malgré la forte hausse

32


La Première ministre Élisabeth Borne a annoncé que l’État n’avait « pas prévu » de déployer de nouvelles aides pour lutter contre la hausse des prix des carburants. La cheffe du gouvernement demande cependant aux employeurs, industriels et distributeurs d’aider « nos compatriotes à passer ces moments d’inflation ».

Mauvaise nouvelle pour les automobilistes français ! Invitée ce mercredi 23 août de l’émission « Ma France » sur France Bleu, la Première ministre Élisabeth Borne a déclaré que la reconduction des chèques carburant n’était « pas prévue ». 

Ces chèques carburant, d’une valeur de 100 €, avaient été mis en place le 1er janvier 2023 par le gouvernement. Attribué selon plusieurs critères, ce coup de pouce avait pour but d’aider les foyers aux plus faibles revenus face à l’augmentation des prix à la pompe

Vers une stabilisation des prix ?

Au moment même où les prix ne cessent de tutoyer des sommets, la Première ministre a précisé cette décision : « On n’a pas prévu de nouveaux chèques carburant, cela a représenté 8 milliards d’euros de dépenses [7 milliards concernant la remise gouvernementale en 2022 et 1 milliard pour les chèques carburant en 2023, ndlr] et il faut aussi qu’on puisse investir pour accompagner cette transition écologique et sortir de la dépendance aux énergies fossiles ».

Si le prix moyen du litre de Sans-Plomb 95 (E10) atteint 1,91 €, et celui du Gazole (B7) est de 1,83 €, la cheffe du gouvernement se veut optimiste : « On les voit se stabiliser, là aussi je voudrais rassurer ceux qui peuvent craindre revoir une flambée des prix ». 

L’appel du pied au secteur privé

À défaut de reconduire une aide directe aux automobilistes, la Première ministre Élisabeth Borne a invité « les employeurs, les industriels, les distributeurs aussi, à aider nos compatriotes à passer ces moments d’inflation plus forte en attendant qu’on retourne sur des niveaux plus habituels ». 

Pour rappel, depuis le 1er mars 2023 et jusqu’à la fin de l’année, le tarif du litre de SP-95 (E10) et Gazole (E7) est plafonné à 1,99 € dans chacune des 3400 stations-service TotalEnergies



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus