News & Reviews

Onvo L60, la nouvelle arme du chinois Nio pour conquérir l’Europe

14


Nio Onvo L60

Nio Onvo L60

Le projet de nouvelle marque de Nio s’apprête à sortir de l’ombre. Le premier modèle s’est laissé surprendre sans camouflage et révèle le nom définitif de cette marque qui compte s’attaquer à Volkswagen, Renault ou Toyota en Europe : Onvo.

Si Nio a mis en avant sa grande berline ET9 à l’occasion de ses Nio Day en décembre dernier, il s’agit surtout d’une question de prestige. La rentabilité du constructeur dépend essentiellement du lancement de la nouvelle marque généraliste, jusqu’à présent connue sous le nom de “Alps”. Oublions cette référence à la plus haute chaîne de montagne européenne, voici Onvo.

Le constructeur ne s’est pas expliqué sur ce nom, mais a en revanche expliqué la version chinoise : 乐道, Ledao. Un nom qui signifie “route heureuse”. William Li l’a expliqué ainsi, en rappelant l’ancrage familal de la marque :

Qu’elle est la chose la plus importante pour une famille. La première est d’être heureux et joyeux. (…) Chaque route qu’une famille prend ensemble est une route heureuse, c’est le sens de ce nom

La marque sera formellement présentée au salon de Pékin à partir du 25 avril, et sa commercialisation est prévue dans la foulée, en mai. Mais le premier modèle a déjà été entrevu. Non plus sous forme de prototype camouflé, mais dans sa version définitive. Le projet Dom (Dom des Mischabel – 4545 m) devient ainsi Onvo L60. Les clichés révèlent des traits que l’on rapprochera de ceux de Polestar pour l’avant, et une filiation avec Nio à l’arrière. On retrouve les caméras juchées en haut du pare-brise pour les aides à la conduite, mais pas de Lidar. Les prix de la voiture seront en effet bien plus abordables que ceux de la Nio ET5.

Basée sur la plateforme de troisième génération NT3, l’Onvo L60 conservera la compatibilité avec le système d’échange de batteries du constructeur. Mais elle devrait inaugurer une nouvelle génération de batteries, fonctionnant sur une tension de 800V. Des médias chinois évoquent des capacités de 60 et 90 kWh. Également présent à bord, l’assistant personnel Nomi. Mais en devenant NomiGPT, il abandonnera sa forme physique actuelle pour une simple symbolique sur l’écran.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus