News & Reviews

notre découverte du SUV coupé

31


Toyota Sport Crossover Concept

Première européenne pour le nouveau concept de SUV coupé 100% électrique signé Toyota ! Après une première apparition à Shanghai, on découvre enfin le Toyota Sport Crossover Concept. Notre premier contact en images avec le futur premium de la marque.

Présenté au Salon de Shanghai au mois d’avril dernier, le Toyota Sport Crossover Concept se montre enfin par chez nous. Enfin, juste à côté, puisque c’est à Bruxelles à l’occasion du Kenshiki Forum 2023 qu’il fait sa première apparition européenne. Exit la livrée jaune pétillante, elle laisse place à une peinture grise pour « mieux correspondre au marché européen ». Triste. Mais ce qui l’est moins, c’est ce qu’il annonce. Celui qui préfigure un nouveau modèle 100% électrique nous donne un bel aperçu de l’évolution de design chez Toyota. D’après le constructeur, le modèle de série « s’adressera aux clients qui ne veulent pas seulement d’un gros SUV ». À défaut de connaître ses dessous, petite présentation en images sous tous ses angles… extérieurs.


À lire aussi
Essai – Toyota bZ4X : le coût du « fait maison »

Le Toyota Sport Crossover Concept côté look : Crown 2.0

Notre concept du jour surfe donc sur la tendance du SUV coupé 100% électrique, avec une belle touche d’originalité. Mais avant de parler d’évolution, parlons d’histoire. Les connaisseurs de la marque l’ont vu : ce Toyota Sport Crossover Concept est dérivé de la grande routière Toyota Crown. Un modèle peu connu sur le Vieux Continent, mais qui en est pourtant à sa quinzième génération (apparu en 1955 !). Retour au présent. Parmi la panoplie de concepts Toyota, ce mélange mi-SUV mi-coupé est dans l’air du temps. Il affiche une silhouette élancée et fuyante, au design lisse et résolument aérodynamique. Sa ceinture de caisse plutôt haute se prolonge vers une partie arrière à la fois sculpturale et sobre. Sa custode arrière allongée en pointe n’est pas sans évoquer une certaine Peugeot 408. Heureusement, sa face avant « Hammerhead » distinctive se charge de nous ramener chez Toyota.

On y retrouve ainsi cette fameuse signature lumineuse en « C » que l’on appréciait sur la dernière Toyota Prius. Pour le reste, grandes roues de 22 pouces et bas de caisse sombres s’occupent d’apporter un peu de contraste. Très réussi à notre goût, ce design aux lignes de fastback est audacieux sans trop en faire non plus. Du moins rapporté aux standards actuels en matière de concept-cars. Sans surprise, une telle allure a été pensée dans le sens de l’aéro et donc de l’efficience. Routier premium dans l’âme, ce SUV coupé maximisera bien évidemment l’espace et l’expérience à l’intérieur.

Un SUV coupé signé Toyota et BYD

Intérieur pour le moment parfaitement secret, puisque notre maquette semi-creuse en est dépourvue. Circulez, il n’y a rien à voir à travers les vitres. Le constructeur nous en dit tout de même un peu plus sur son Toyota Sport Crossover Concept. « Cette alternative élégante aux SUV offrira un confort maximal, en plus de la praticité d’une architecture 5 portes. Il proposera un grand coffre, ainsi qu’un espace généreux pour les jambes à l’arrière ». Espérons tout de même un confort à l’avenant pour les places avant. Qui sait, le conducteur bénéficiera peut-être de l’espace libéré par l’adoption d’une direction « by wire » façon Lexus One Motion Grip ! En attendant, rappelons que ce Sport Crossover a été développé pour les marchés chinois et européens par une coentreprise. BYD Toyota EV Technology (BTET pour les intimes).

De quoi s’attendre à l’expertise du géant chinois en matière de batteries, entre autres.  Conçu autour d’une évolution de la plateforme du SUV électrique bZ4X, le Toyota Sport Crossover Concept devrait arriver en 2025. Nous pouvons donc dès à présent imaginer une autonomie située entre 500 et 600 km. Ceci en attendant les batteries solides d’ici à 2027/2028, qui pourraient autoriser 1 000 km d’autonomie ! Le SUV coupé fera partie d’une gamme complète de 6 modèles 100% électriques à batterie prévus à l’horizon 2026. Toyota nous rappelle son objectif de proposer exclusivement des véhicules zéro émission d’ici à 2035, et d’atteindre la neutralité totale en carbone d’ici à 2040. Alors, il vous plaît ?


À lire aussi
Toyota prépare une voiture électrique avec 1000 km d’autonomie pour 2026



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus