News & Reviews

Motos et voitures parlent la même langue pour sauver des vies

29


La sécurité routière est une préoccupation majeure dans le domaine de la mobilité, et les progrès technologiques ont joué un rôle crucial dans l’amélioration de la sécurité des usagers de la route, y compris celle des motocyclistes. 

Une initiative récente qui mérite une attention particulière est celle entreprise par le Connected Motorcycle Consortium (CMC) en collaboration avec des fabricants de motos, notamment Ducati, et des constructeurs automobiles, tels que Lamborghini. Cette initiative vise à promouvoir la connectivité entre les motos et les voitures pour accroître la sécurité des motocyclistes sur les routes.

Le CMC, fondé en 2016, est une association internationale de fabricants de deux-roues qui s’engage à intégrer les motos dans le futur de la mobilité connectée. L’objectif principal est d’améliorer la sécurité en exploitant les avantages de la communication entre véhicules (V2V) et en développant des systèmes de connectivité moto-voiture. Alors que les constructeurs automobiles travaillent depuis des années sur les technologies de V2V, le CMC étend ses efforts pour inclure les motos.

Le CMC a commencé par analyser les cas d’accidents les plus dangereux impliquant des motocyclistes et des automobilistes en termes de fréquence et de gravité des blessures subies par les motocyclistes. Ces données ont servi de point de départ pour identifier les situations où la connectivité entre motos et voitures pourrait apporter la plus grande amélioration en matière de sécurité.

Parmi les situations critiques identifiées, trois d’entre elles ont été mises en avant : IMA (Intersection Movement Assist), LTA (Left Turn Assist) et DNPW (Do Not Pass Warning).

  • L’IMA concerne les intersections à visibilité réduite où une moto s’approche d’une intersection sur une route très fréquentée alors qu’une voiture arrive en même temps d’une route secondaire. Pour simuler cette situation, Ducati a ajouté un obstacle fixe (un bâtiment) pour obscurcir complètement la vue de la moto à la fois pour le conducteur de la voiture et pour les systèmes d’assistance de la voiture. Dans cette situation, un signal d’avertissement est affiché sur le tableau de bord de la voiture pour alerter le conducteur de la présence de la moto, l’incitant ainsi à aborder l’intersection avec une extrême prudence.
  • Le LTA se rapporte aux intersections où la voiture et la moto circulent toutes deux sur la route principale, mais en sens inverse, et où la voiture souhaite tourner à gauche. Dans ce cas, la moto est moins visible que la voiture, même pour les systèmes d’assistance de la voiture. Lorsque le conducteur de la voiture active les clignotants en s’approchant de l’intersection, un avertissement est alors affiché pour le motocycliste, l’informant ainsi de la situation.
  • Le DNPW concerne les situations où une moto souhaite dépasser un gros véhicule dans une file de circulation, tandis qu’une voiture se trouve devant le véhicule plus volumineux et souhaite effectuer un virage à gauche, ce qui n’est pas visible pour le motocycliste. Dans ce cas, le motocycliste reçoit un avertissement dès que le système détecte que la voiture et la moto ont activé leurs clignotants.

Pour mieux comprendre, nous vous invitons à visionner la vidéo ci-dessus. 



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus