News & Reviews

Mercedes et Tesla sont impactés

6


En 2023, 750 000 véhicules ont transité par le port de Baltimore, un hub majeur pour l’industrie automobile. Plusieurs constructeurs, dont Tesla, sont impactés par l’effondrement du pont Francis Scott Key.

Baltimore, un hub majeur pour l’industrie automobile

Mardi 26 mars 2024, un pilier du pont Francis Scott Key, qui traverse le port de Baltimore, a été touché par un cargo. Plusieurs parties du pont se sont effondrées. Six ouvriers sont toujours portés disparus. À Baltimore se trouve le plus grand port d’importation de voitures aux États-Unis. Depuis cette grande ville de la côte est, de nombreux modèles sont également exportés vers l’Europe.

L’activité du port est donc perturbée. Plusieurs constructeurs automobiles empruntent cette route maritime pour livrer leurs voitures aux États-Unis. C’est notamment le cas des allemands Mercedes, BMW ou Volkswagen. Le terminal de Dundalk, utilisé par Volkswagen et BMW, est situé en face du pont. Il est toujours accessible. Mercedes n’a pas cette chance.

Mercedes est coincé

La firme de Stuttgart utilise le terminal de Fairfield. Celui-ci est situé derrière le pont. Il est donc actuellement inaccessible depuis la mer. L’accès pourrait être bloqué « pendant des semaines », selon un média allemand. Un porte-parole de Mercedes a déclaré que l’entreprise travaillait avec ses partenaires logistiques pour « adapter les itinéraires de livraison aux États-Unis ».


À lire aussi
Record : une consommation incroyable pour cette berline électrique de Mercedes

Le constructeur allemand utilise également d’autres ports aux États-Unis. Les véhicules arrivent par Brunswick et Charleston. Nous ne savons pas encore par où les voitures électriques de Mercedes, comme l’EQB, l’EQE, ou l’EQS, transiteront. Concernant les EQE et EQS fabriqués aux États-Unis, dans l’usine américaine de Tuscaloosa, ils continueront d’être expédiés sans problème.

Tesla ne peut plus envoyer ses Model S et X vers l’Europe

Tesla aussi pourrait être impacté. Le constructeur américain utilise également le terminal de Fairfield pour expédier certains de ses véhicules dans le monde entier. La firme fait notamment partir les Model S et Model X depuis Baltimore en direction de l’Europe. Pas de problème concernant les deux autres modèles : la Model Y est construite à Berlin et la Model 3 arrive en Europe depuis Shanghai.

L’entreprise d’Elon Musk va donc devoir trouver des alternatives pour livrer ses deux modèles les plus luxueux sur le sol européen. Mais la recherche de ports alternatifs n’est pas aussi simple qu’on pourrait le penser. Tous les embarcadères ne sont pas en mesure de charger et de décharger des voitures. En effet, il convient de trouver un port avec des installations appropriées.


À lire aussi
Le Tesla Cybertruck est prêt pour la recharge sans fil

Le secrétaire américain aux Transports, Pete Buttigieg, n’a pas encore donné de calendrier précis au sujet de la remise en état du pont. Il précise toutefois que le retour à la normale « ne sera pas rapide ». Les travailleurs du port de Baltimore estiment que la fermeture du passage pourrait durer jusqu’à trois mois. Si tel était le cas, Mercedes et Tesla vont rapidement devoir identifier des alternatives.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus