News & Reviews

Maxus va tenter de vendre son SUV électrique Euniq 6 en Europe

14


Maxus Euniq6Arrivé avec des véhicules utilitaires, Maxus étend peu à peu son catalogue en Europe. Après le monospace Mifa9, voici l’étonnant SUV Euniq6 à moins de 40 000 euros.

Née du rachat de l’Anglais LDV par SAIC, Maxus est la branche de véhicules utilitaires du groupe chinois. Et c’est bien par ce type de véhicule que la marque a fait ses débuts en Europe voici quelques années. Mais en Chine, Maxus propose depuis longtemps des monospaces et des SUV, tout comme le font la plupart des constructeurs de véhicules utilitaires. Et ces modèles arrivent donc à leur tour en Europe. Un an après le grand monospace Mifa9, voici donc le SUV Euniq6.

Il affiche des dimensions généreuses, avec 4735 mm de long et 1855 mm de large, et son coffre de 754 litres fera taire ceux qui prétendent que les voitures chinoises ont des coffres minuscules.

Longueur 4735 mm
Largeur 1855 mm
Hauteur 1736 mm
Empattement 2760 mm
Coffre 754 litres
Jantes 18 pouces

Sans être désagréable à l’œil, les traits de l’Euniq6 ne lui permettront pas de sortir du lot. Sa seule originalité de style provient sans doute du jonc chromé latéral qui rejoint les barres de toit. Idem à l’intérieur, avec un dessin très classique, voire vieillot dans l’univers des voitures électriques chinoises. Et pour cause, l’Euniq6 et sa version thermique, le D60, ont été mis sur le marché chinois en 2019. Il s’agit donc de modèles en fin de vie et la nouvelle génération serait prévue pour 2025.

Une autonomie limitée pour un SUV familial

Cet âge avancé et la base multi-énergie se traduit aussi par un véhicule aux performances relativement limitées en matière de propulsion électrique. Tiré par un moteur de 130 kW / 177 ch, cet engin de 1960 kg se contente d’une batterie de 70 kWh. Son autonomie est donc relativement réduite : seulement 354 km en cycle WLTP. C’est peu pour un véhicule auquel on prêterait volontiers une vocation familiale, vu son gabarit. Et la charge n’est pas non plus des plus vives. Maxus ne communique pas la puissance pic, mais un temps de 35 minutes pour une charge de 30 à 80%. Le chargeur en courant alternatif plafonne à 6,6 kW.

Reste le sujet du prix. Il n’est pas connu en France, mais a déjà été communiqué en Belgique : 39 990 euros. Plutôt compétitif de prime abord. Sauf que c’est déjà 40 euros de plus que le nouveau Renault Scenic eTech dans sa version Évolution avec batterie de 60 kWh et 430 km d’autonomie…



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus