News & Reviews

Lynk&Co présente son premier modèle électrique, la berline Z10

3


Lynk&Co Z10Lynk&Co Z10Parti avec un peu de retard, Geely se rattrape sur le marché du véhicule électrique. La Lynk&Co Z10 est ainsi sa troisième berline présentée en à peine six mois.

La croissance des ventes de véhicules électriques serait-elle favorable au retour des berlines ? En attendant l’adhésion nécessaire des clients, c’est déjà le cas en matière d’offre chez les constructeurs chinois. On voit ainsi se multiplier les grandes berlines électriques dans leurs concessions et Lynk&Co vient se joindre à la fête avec la Z10. Un modèle qui affrontera donc ses cousines Zeekr 007 et Geely Galaxy E8, mais aussi les Luxeed S7, Xiaomi SU7, Dongfeng eπ007, Arcfox αS5, Rising F7, Jiyue Robo 07…

Par rapport à toutes ces rivales, le premier modèle électrique de Lynk&co se distingue par l’identité qu’est parvenue à se forger la marque. On reste sur un profil fastback pour cette grande berline de 5028 mm de long posée sur un empattement de 3005 mm (1966 mm de large et 1468 mm de haut). Annoncée par le concept The Next Day, elle présente des lignes tendues et une signature lumineuse taillée à coups de griffes. Ce qui n’empêche nullement d’avoir un bon résultat en matière d’aérodynamique avec un Cx de 0,198, grâce à des volets pilotés à l’avant et un aileron mobile à l’arrière.

Lynk&Co Z10Lynk&Co Z10

On notera aussi le Lidar sur le toit, signe d’un système d’aide à la conduite évolué de niveau L2+ de type NOA (Navigation on AutoPilot) fonctionnant également en conditions urbaines, sans cartographie haute définition et piloté par un processeur Nvidia Orin-X.

Moins originale à l’intérieur

A l’intérieur, la Z10 coche quasiment toutes les case de la berline chinoise typique : grand écran central (15,4 pouces), petit compteur façon Lotus et large affichage tête haute, sièges ventilés, chauffants et massants à l’avant comme à l’arrière, volant deux branches, console centrale dépouillée, deux caméras, ambiance lumineuse dynamique, diffuseur de parfum…

Suite au rachat de Meizu par Geely, c’est le producteur de téléphones qui signe le système d’exploitation (sur le processeur Qualcomm Snapdragon 8295) et le système audio.

Lynk&Co Z10Lynk&Co Z10

Reposant sur la plateforme SEA de Geely, la Z10 met en avant des batteries en 800 volts (sans doute les Golden Battery de Geely) lui permettant d’annoncer la possibilité de charger 573 km d’autonomie en 15 minutes (les constructeurs chinois ne communiquent plus guère sur la puissance de charge elle-même). Les capacités de batterie ne sont pas communiquées, mais la Z10 à la portée la plus importante est donnée pour 800 km d’autonomie CLTC, soit environ 650 km en WLTP. Du côté des performances, la version à double moteur SiC affiche 580 kW (270 + 310). En propulsion, deux versions de 200 et 310 kW sont évoquées, à partir de 2098 kg.


À lire aussi
Lynk&Co 08 : le SUV hybride rechargeable révèle une autonomie électrique absolument incroyable

Le prix de cette nouvelle berline devrait se positionner entre 200 000 et 250 000 RMB (25 000 à 32 000 €). Reste à voir si elle arrivera en Europe, où la marque prévoit de lancer un nouveau modèle électrique cette année. Pour la petite histoire, la Z10 a été présentée officiellement lors d’un événement organisé à… Göteborg (Suède). Débarrassé de Polestar, Volvo reste impliqué dans l’affaire Lynk&Co.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus