News & Reviews

l’une des berlines électriques les plus rapides du monde

26


Le constructeur britannique Lotus a dévoilé sa Emeya : une berline 100 % électrique pouvant abattre le 0 à 100 km/h en seulement 2,78 secondes. Avec une production prévue pour 2024, la marque semble vouloir se faire une place sur le marché des GT électriques.

Voilà une sacrée concurrence à la Tesla Model S ! Après son SUV électrique baptisé Eletre, Lotus va tenter de s’imposer sur le marché des berlines avec sa première « Hyper GT » 100 % électrique : Emeya. Tout juste dévoilé à New-York, le modèle semble taillé pour grappiller du terrain sur la Model S, la Porsche Taycan ou la Audi e-tron GT.

Plus de 900 chevaux !

Car les chiffrés communiqués par Lotus sont assez impressionnants. Dans sa version la plus puissante, la Emeya atteint le 0 à 100 km/h en seulement 2,78 secondes. Un chrono sympa permis grâce à deux moteurs électriques développant un total de 905 ch (soit 675 kW)). Avec sa vitesse de pointe pouvant atteindre 250 km/h, Emeya devient ainsi l’une des GT totalement électriques les plus rapides du monde.

Lotus n’a pas encore précisé quelles seraient les différentes versions, mais étant basée sur la même plateforme que la Eletre, la berline devrait également être disponible avec un moteur de 603 ch (443 kW).

Côté autonomie, la marque britannique a seulement annoncé que la batterie de sa Emeya serait d’une capacité de 102 kWh… dix unités de moins que le SUV donc, dont l’autonomie varie entre 490 et 600 km selon les versions. Cependant, grâce à son architecture lui permettant une charge ultra rapide jusqu’à 350 kW, la GT peut récupérer jusqu’à 150 km d’autonomie en un quart d’heure.

Production annoncée en 2024

Ses courbes autant acérées que radicales cachent un important travail d’aérodynamisme. Comme pour l’Eletre, la calandre de la berline est dite « active », pour permettre d’opter pour un mode de réduction de la traînée en phase fermée, ou de refroidissement des batteries et des freins en phase ouverte. L’aileron arrière, d’une largeur de 2,96 cm offre un appui au sol de 215 kg.

À l’intérieur, la Emeya reprend de nombreux éléments de la Eletre, dont notamment son système sonore. Le tissu se veut responsable avec l’utilisation revendiquée de « chutes de coton des industries de la mode et de l’habillement ». 

Lotus annonce que sa Emeya devrait entrer en production en 2024, avec une ambition affichée de devenir « une marque mondiale de la performance d’ici 2028 ».



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus