News & Reviews

leurs prix baissent mais elles se vendent mal

0


L’offre de véhicules électriques d’occasion se développe. Ce qui fait baisser les prix. Mais ces modèles ne se vendent pas vite.

Bonne nouvelle sur le marché des voitures d’occasion. Les prix sont orientés à la baisse. D’ailleurs, selon les données d’Indicata, qui s’est intéressé aux occasions de moins de 4 ans proposés par les professionnels sur Internet, la France est le pays de l’Union européenne où les tarifs ont le plus reculé depuis début 2023. Par rapport à une base 100 en janvier 2023, le recul est de 10 points.

Une amélioration qui découle du jeu de l’offre et de la demande. Pendant et après la crise sanitaire, la production de voitures neuves a été perturbée, entraînant une ruée vers les occasions. La pénurie de semi-conducteurs étant derrière nous, les usines tournent de nouveau normalement, les parcs d’occasions se sont re-remplis.

La baisse des prix a aussi été plus marquée du côté des voitures électriques, avec en France un recul de 18 points par rapport à la base 100 de janvier 2023. A titre de comparaison, c’est – 10 points pour l’essence et – 11 points pour les hybrides.


À lire aussi
Guide d’achat : comment bien choisir sa voiture électrique d’occasion ?

Là aussi, l’offre joue, car elle se développe. Les parcs se remplissent davantage de modèles électriques d’occasion, notamment liée à un cycle de renouvellement des LOA/LDD trois ans après une vraie envolée des ventes de voitures électriques. Il y a aussi une adaptation nécessaire des prix par rapport à ceux du neufs, qui ont commencé à reculer. L’exemple le plus parlant concerne bien sûr la Tesla Model 3.

On note toutefois que la baisse moyenne des prix en Europe pour les électriques est bien plus importante, avec – 26 points. Les prix ont peut-être moins baissé chez nous en raison des aides à l’achat, qui peuvent renchérir les prix de vente.

Les données d’Indicata montre un autre aspect important des voitures électriques : elles ont du mal à trouver un nouveau propriétaire. Le taux de rotation est très lent. Actuellement, il faut 125 jours en moyenne pour vendre. C’est deux fois plus qu’un véhicule diesel. C’est toutefois mieux que le pic de 195 jours constaté à la rentrée 2023.

La fin du bonus sur les véhicules électriques d’occasion pourrait ne pas arranger la situation.

Via Auto Actu



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus