News & Reviews

Les ventes de voitures électriques s’effondrent chez Volkswagen

6


Si les ventes de voitures électriques n’ont reculé que de 3,3 % au niveau mondial chez Volkswagen, elles se sont effondrées en Europe. Le constructeur allemand accuse une baisse de 24,3 % sur le Vieux continent.

Volkswagen s’en sort grâce aux modèles thermiques

Si on prend l’ensemble des chiffres, on peut dire que Volkswagen ne s’en sort pas si mal sur ce premier trimestre 2024. Toutes motorisations confondues, le groupe enregistre une hausse de 3 % de ses livraisons entre janvier et mars 2024 (2,1 millions d’unités livrées). La Chine (+ 8 %), l’Amérique du Sud (+ 14 %) et l’Amérique du Nord (+ 5 %) ont été les trois marchés les plus porteurs au cours de ce début d’année.

En revanche, quand on se concentre sur l’électrique le bilan est moins glorieux. Contrairement à Volvo et BMW, ce sont les modèles thermiques qui ont permis à Volkswagen de s’en sortir sur ces trois premiers mois de 2024. Quand Volvo voit ses ventes sur l’électrique augmenter de 27 % et BMW de 40,6 %, la firme de Wolfsburg observe les siennes baisser de 3,3 %. C’est encore pire en Europe avec une chute de 24,3 % sur les électriques.


À lire aussi
Cette jeune entreprise croate va améliorer les voitures électriques de BMW

Les ventes sur l’électrique s’écroulent en Europe

Entre janvier et mars 2024, le groupe Volkswagen n’a livré que 74 400 modèles électriques à des clients européens, contre 98 300 sur la même période l’année dernière. La faute à l’Allemagne ? C’est possible. Sans le bonus, le pays a observé une chute des ventes de 29 % sur les voitures électriques. Leur part est tombée à 12 % contre 18,4 % en 2023. Et il se trouve que Volkswagen compte beaucoup sur son pays d’origine.

Toutefois, la même dynamique a été observée aux États-Unis avec une baisse de 16,2 % (de 15 700 unités au premier trimestre 2023 à 13 200 cette année). En revanche, les ventes sur les voitures électriques ont progressé de 91,2 % en Chine, passant de 21 500 à 41 000. Dans ce que Volkswagen appelle le « reste du monde », les ventes ont également augmenté. De 5 600 à 7 800 unités (+ 40,6 %).

L’année 2024 n’est peut-être pas encore totalement perdue

Malgré cette forte baisse en Europe, le groupe allemand ne se veut pas alarmiste. Volkswagen explique que « le nombre de modèles 100 % électriques commandés a plus que doublé en glissement annuel (+ 154 %) au cours du premier trimestre 2024 ». Mais les bons résultats de ses concurrents directs sur l’électrique montrent bien que le contexte économique n’est pas le seul responsable de cette situation.


À lire aussi
Coup d’arrêt pour Tesla : mauvais bilan des ventes pour le premier trimestre 2024

Voici les modèles électriques les plus vendus entre janvier et mars 2024 : Volkswagen ID.4/ID.5 (34 600 unités), Volkswagen ID.3 (26 100 unités), Audi Q4 e-tron (22 800 unités), Skoda Enyaq (14 000 unités) Audi Q8 e-tron (9 600 unités), Volkswagen ID.Buzz (7 000 unités), Cupra Born (6 900 unités). D’ici quelques mois, le groupe disposera aussi des Audi Q6 e-tron, Porsche Macan électrique et Volkswagen ID.7 Tourer.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus