News & Reviews

les ventes de voitures électriques sauvées par le leasing social

6


Peugeot e-2008 face avant

Mars 2024 a été un bon mois pour les ventes de voitures électriques. Mais celles-ci se maintiennent grâce aux aides à l’achat.

En mars 2024, 180.023 voitures particulières ont été immatriculées en France, soit un recul de 1,5 % par rapport à mars 2023, une légère baisse qui s’explique notamment par deux jours ouvrés en moins.

Les voitures électriques ont en revanche été en grande forme, avec une hausse de 10,9 % en comparaison d’un mois de mars 2023 déjà haut pour elles. Leur part de marché a été de 18,9 %, un joli score.

Celui-ci intervient dans un contexte particulier. Si d’un côté, les ventes peuvent être ralenties par l’attente de nouveautés importantes, comme les Citroën ë-C3, Dacia Spring restylée ou Renault Scénic E-Tech, de l’autre, le marché des électrique a été boosté par le calendrier des aides à l’achat.

Déjà, les constructeurs avaient jusqu’au 15 mars pour livrer les véhicules qui avaient un bonus en 2023 mais en ont été privés par l’éco-score. Volvo a par exemple mis les bouchées doubles pour livrer son EX30, dont 1.395 exemplaires ont été immatriculés en mars, un gros score pour le constructeur suédois.


À lire aussi
BYD Seagull : la voiture électrique à 10 000 € affole le marché

Surtout, le marché de mars a été porté par le leasing social. S’il n’est plus possible de passer commande depuis février, les livraisons continuent de se faire. Stellantis en est le grand gagnant, avec par exemple 2.204 e-2008 immatriculés, en hausse de 208 %. Les livraisons de Citroën ë-C4 ont été doublées, avec 1.039 immatriculations.

La plus grande gagnante reste la Peugeot e-208, qui continue d’écraser le marché des électriques. Après 4.132 exemplaires immatriculés le mois dernier, ce sont encore 3.767 unités qui ont été livrées en mars. La Fiat 500 n’est pas en reste, avec 2.907 immatriculations.

Chez Renault, le leasing a profité à la Twingo, qui était promise à 40 € par mois. La citadine s’est ainsi envolée en mars, avec + 165 % et 2.316 ventes. La Megane a aussi retrouvé des couleurs, avec 2.173 ventes en mars. Elle distance enfin la MG4, dont 1.101 exemplaires ont été livrés. Comme pour l’EX30, il y a dans le lot les derniers avec bonus. MG a toutefois compensé la perte de l’aide par de généreuses promos.

Et Tesla dans tout ça ? 3e en février, le Model Y remonte en 2e position avec un bon score de 3.045 immatriculations. Pas de leasing social pour lui, mais toujours le bonus, ainsi qu’une baisse des prix dont la marque avait annoncé la fin en avance pour booster la demande. La Model 3 résiste aussi, alors qu’elle est privée de bonus. Mais Tesla a compensé avec une prime de 4.000 €. En mars, ce sont encore 1.832 exemplaires de la berline qui ont été immatriculés.

Si les ventes d’électriques se portent bien, on voit tout de même que c’est grâce aux diverses aides à l’achat, que ce soit les promos, le bonus ou le leasing. Preuve que les électriques ont toujours besoin de ce coup de pouce pour convaincre.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus